Mon mec est une femme comme les autres

Il y a quelques semaines c’était pour le commun des mortels « la journée de la femme ». Du coup, je souhaitais commencer l’article par un petit coup de gueule. Parce que sincèrement ça me casse les gonades sévère. Non ce n’est pas la « journée de la femme » ou la « journée internationale de la femme » ou je ne sais quoi encore. Mais c’est la « Journée Internationale pour LA LUTTE DES DROITS DES FEMMES« , flanquez vous ça une bonne fois pour toute dans vos crânes sérieusement. Et concrètement les marques qui font des promos en cette journée « particulière » sur tous les produits ménagers, les vêtements et consorts, perso je m’en tamponne le coquillard. Voilà c’est dit, on peut passer à autre chose.

Je poste volontairement cette vidéo qui certes date de 2018 mais qui est toujours autant d’actualité :

Roman Frayssinet on aime ou on aime pas mais il vient de faire ma journée !

J’ai la chance de vivre une belle histoire avec un jeune homme qui est au top. Je vous explique le comment du pourquoi.

J’ai eu la chance de croiser la route de mon chéri l y a quelques temps déjà, en fait presque 3 ans bientôt (prend ça dans ta face meuf). C’est quelqu’un avec qui j’ai immédiatement accroché, bon en allant quand même gratté un peu la carapace de nounours pour voir ce qu’il se cachait dessous.

C’est un homme qui est d’une douceur et d’une gentillesse infinie, qui fait autant les taches ménagères et la cuisine que moi (enfin la cuisine c’est plutôt lui en règle générale), qui à un coeur en or, qui est d’une patience sans nom face à mon sale caractère, qui est capable de me dire que je fais chier sans énerver et qui quand je m’énerve reste d’un calme absolu.

Cet homme est un troll en puissance mais c’est aussi un nounours. C’est quelqu’un qui prends un soin immense des gens qui l’aime. Jamais il ne pensera qu’une femme n’est pas son égal. Il m’encourage toujours à entreprendre des choses et à ne pas lâcher le morceaux tant que je ne suis pas aller jusqu’au bout.

Il est toujours là pour m’encourager ou me calmer quand je m’énerve. Il n’est jamais très loin que cela aille ou pas en fait. Bon au delà de ça il faut avouer que parfois il est aussi casse gonade qu’une meuf pendant ces règles tellement il peut être têtu voir borner. Mais c’est ce qui fait son charme donc je fais avec.

Il est rare que l’on se foutent sur la tronche mais quand ça arrive on ne fait pas semblant pendant 5 minutes et après on passe à autre chose. On préfère se dire vraiment les choses une bonne fois pour toute que de faire le mode marmite en fusion, parce que concrètement cela ne sert à rien.

C’est pareil pour toutes les fêtes commerciales. Prenons la Saint Valentin, généralement on ne fais rien de spécial. Pourquoi ? Pourquoi attendre cette fête ultra commerciale pour se dire qu’on s’aime. Non mais franchement nous si on a envie de se faire un cadeau on se le fait et puis c’est tout. Concrètement j’ai eu mon cadeau de Noël avec 3 semaines d’avance et je savais pertinemment ce que c’était. Et franchement cela ne m’a absolument pas poser de problèmes. Oui parce que cela en choque encore aujourd’hui.

Soyons clair, mon mec est tout à fait conscient qu’il est une femme comme les autres pour toutes ces petites choses qui embellissent mon quotidien. Il est aussi tout à fait conscient que de ce que j’écrit.

En bref, j’ai trouvé ma perle rare dans ce monde de brut.

Quelques lignes en plus pour remercier tous les hommes de mon entourage qui sont en fait des femmes comme les autres pour leur bienveillance, parce que faire autant qu’une femme est tout à fait normal, parce que considéré que les femmes sont leurs égales est un fait et quelque chose de NORMAL. Il y a trois hommes qui ont particulièrement marqué ma vie de femme et parce que je ne leur ait pas dit ou que je ne le leur dit pas assez que je les aiment, je le fait ici.

Il y a en premier lieu mon papa qui est un homme admirable et qui sait pertinemment que je suis une casse bonbon finie mais pas que, qui comme mon chéri est d’une patience infinie et pour qui les femmes sont ces égales. Du coup merci papa de m’avoir inculqué la patience (parce que oui je sais aussi être patiente), de m’avoir inculqué de ne jamais abandonné et de toujours connaître mes ennemis.

Il y a ensuite mon beau-père Michel. Cet homme, qui a un caractère de cochon quand il veut, a toujours été là quoi qu’il arrive. Alors merci pour tous ces précieux conseils que tu a su me donné et que tu continue à distiller. Merci d’être présent dans ma vie.

Et en dernier mon grand père de coeur, Lulu. C’est un homme qui était aux petits soins quand j’étais là. Avec lui j’ai fait pas mal de choses qui seraient impossibles aujourd’hui comme être assise sur le siège avant d’une voiture sans rehausseur ou siege auto mais attachée avec la ceinture ou encore m’occuper du jardin. Sa bienveillance et son regard malicieux me manque terriblement.

Et surtout un énorme MERCI à toutes les femmes de ma famille parce qu’elles roxent au quotidien. Elles sont souvent une source d’inspiration. J’avais envie de leur dire que je les aiment fort et surtout toi maman parce que bon même si cela a été souvent difficile tu restera toujours ma première inspiration.

Je vous en met une petite dernière pour la route :

Petite vidéo faite par Loopsider
Roman Frayssinet sur La journée internationale de lutte pour les droits de la femme version 2019

J’ai testé pour vous #6

Dans ce j’ai testé pour vous, je vais vous parler du casque plantronics backbeat pro. Il se trouve qu’il y a quelques mois je postais la photo ici et j’avais dit que je ferais un article dessus. Bon j’ai mis un an à le faire cet article mais c’est chose faite maintenant.

Plantronics BackBeatPro

Début 2018, intriguée par le casque d’une amie, je lui demandais la marque et ce qu’elle en pensait. Sa réponse fût « teste le et on en recause après ». Il m’aura fallu une chanson pour me dire qu’il me le fallait. Quelques jours plus tard je le trouve sur un site en ligne et je me l’achète. Depuis le mois de février 2018 donc il n’est jamais très loin de moi surtout pour écouter de la musique.

Le casque est un casque dit « fermé », pratique quand on veut s’isoler un peu du bruit ambiant (parfais pour le métro par exemple). Même s’il est « imposant », l’écoute est juste parfaite. Autre avantage du casque, il est compatible bluetooth, ce qui signifie plus de fil qui pourrait gênés.
Il est assez facile à connecter à un appareil qui à le bluetooth. Il est possible de le connecté en bluetooth à plusieurs appareils comme une tablette et un téléphone.

Il permet également de passer des appels sans problèmes, vu qu’il est équipé d’un bouton permettant de décrocher et de raccrocher facilement.

Il est doté d’une fonction « d’atténuation de bruit active » ce qui j’avoue est ultra pratique.

Par chance même après quelques heures d’écoute il ne fait absolument pas mal aux oreilles. Le seul hic c’est qu’il est vraiment encombrant comme casque.

Bref un an après je ne peux pas me passer de mon casque. Pour rien au monde je ne changerais tellement je le trouve pratique.

Un look une envie #6

Je n’étais pas forcément dans le mood de Noël et trouver une tenue simple et sobre était de l’ordre du « pas si simple que cela ».

Pour Noël cette année, j’ai fait dans la sobriété en terme de look. J’avais pour consigne de ne pas avoir un jean troué et que ma tenue fasse esprit de Noël. Du coup ce fût chose faite.

Petit retour en images de ma tenue

Duo de bague

Mala

Un look une envie #5

J’ai profité le temps d’un weekend sur Marseille au mois de février pour faire shooter ce look par ma copine Crystila. J’en ai également profité pour la débarrasser de son canapé et surtout être là pour fêter son anniversaire.

Ce jour là, il pleuvait donc autant dire que pour shooter ce look c’était un poil chiant. Là où j’ai rigolé c’est qu’en bonne sudiste qu’elle est elle a eu l’impression que le ciel nous était tombé sur la tête (chat noir qu’elle est). Bref tout ça pour dire que comme d’habitude on a bien rigolé en faisant ce shooting.

Look

  • Bague : 10€ – shoppée chez Carrie Bradshop
  • Manteau Daphnea : 12€ – shoppé chez Mistigriff
  • Pull Noir et Blanc Vero Moda : 20€ – shoppé chez Mistigriff
  • Collier : 12€ – shoppé chez Carrie Bradshop
  • Panatalon Best Mountain : 30€ – shoppé chez Mistigriff
  • Lunettes Skeena : 20€
  • Bonnet Monoprix : vieille collection
  • Chaussures Converses : version 2009
  • Tshirt Camaieu : vieille collection
  • Sac : je ne me souviens plus de la marque mais ça fait un baille que je l’ai
  • Parapluie : prêt de Crystila
    • Total : 104€

Bruxelles, la belle

Parc de Forest
Parc de Forest

Le schtroumpf de la gare centrale
Le schtroumpf de la gare centrale

Il y deux mois, j’allais pour la première fois à Bruxelles. J’en avais entendu que du bien de la part des personnes y étant déjà allées.

J’y allais principalement pour participer à un workshop autour d’un événement auquel je participe depuis 2013, Museomix. Je fais partis depuis novembre 2013 d’une communauté locale, Museomix Aura. L’année dernière j’avais pris un peu de distance avec l’évènement (comme avec d’autres évènements d’ailleurs) et tout ce qu’il se passait autour. Mais depuis cet été, j’ai souhaité m’investir de nouveau dans l’évènement mais de manière différente.

Mais ce n’est pas de Museomix dont je souhaitais parler mais de la ville de Bruxelles. Avant de partir j’avais pris le temps d’acheter un city guide sur la ville : Bruxelles et Bruges en quelques jours.

Je suis arrivée le vendredi dans l’après midi. J’ai pu visiter un peu mais comme j’étais chargée ce fût un peu compliqué de me déplacer. J’en ai donc profiter pour aller voir la Grand Place et le fameux Manneken Pis. J’ai également découvert un bout du quartier entre la gare centrale de Bruxelles et la Grand Place.

L'Hôtel de Ville de Bruxelles
L’Hôtel de Ville

Le dimanche après midi nous avons eu le doit de visiter un lieu insolite : le musée des égouts de la ville de Bruxelles. Le musée fait partit des 5 musées de la ville (une des thématiques de Museomix 2017 en Belgique portait sur ces 5 musées et sur « comment créer du lien entre les 5 musées). J’avoue que j’ai eu un peu peur de ne pas pouvoir effectuer la visite étant claustrophobe mais au final elle se fait sans soucis et elle est très intéressante.

Pancarte annonçant le musée des égouts
Musée des égouts

Affiche exposée au musée des égouts
Affiche exposée au musée des égouts

Petit rat, mascotte du musée
Petit rat, mascotte du musée

Le lundi comme je ne repartais qu’en fin d’après midi je me suis fais une bonne grosse ballade avec pour thème l’art nouveau. J’en avais profité pour poser mes bagages aux consignes de la Gare de Bruxelles Midi.

La ballade dure normalement deux heures, j’avoue elle m’a plutôt pris deux heures trente et encore je n’ai pas fait la fin de celle-ci. Mais j’ai adoré découvrir la ville, loin des quartiers « historiques » de la ville.

Durant deux heures donc j’ai croisé des façades et des lieux tout aussi pittoresques les uns que les autres.J’ai vraiment adoré parcourir la ville. J’aurais adoré découvrir d’autres endroits de Bruxelles mais cela sera sûrement pour une prochaine fois. Bruxelles regorge d’endroits atypiques, j’aimerais pouvoir avoir le temps d’aller au musée de la BD, de découvrir les quartiers de la gare centrale, autour du parlement européen ou encore sainte Catherine. Bref j’ai encore pas mal de chose à découvrir sur Bruxelles et ses alentours.

L'Hôtel Hannon
L’Hôtel Hannon

Façade de l'Hôtel Hannon
Façade de l’Hôtel Hannon

La suite de la balade en images

Mes impressions :

  • Bruxelles est une ville avec un patchwork architectural parfois à la limite du bon goût mais dans l’ensemble c’est une belle ville
  • C’est une ville à la fois bouillonnante et calme
  • J’aime beaucoup Saint Gilles, et le centre historique de Bruxelles, le quartier du canal (enfin du peu que j’en ai vu)
  • J’ai adoré me balader le nez en l’air pour découvrir les façades de la ville
  • J’ai apprécié aller me poser au Parc de Forest,et refaire le monde à la Brasserie de l’Union

Lieux :

Pour les gourmands, les amateurs de bière… :

Liens * :

*les liens proviennent du site Lonely Planet

Parlons bouquins #2

Quand j’ai lancé cette « chronique » je pensais parler de mes lectures plus souvent mais en fait que nenni. Presque trois ans après avoir posté mon premier article, j’ai eu envie d’écrire un nouvel article sur mes lectures.

Cette fois-ci je vais vous parler non pas d’un bouquin mais d’un manga, Black Butler. Dans le monde des mangas, c’est un shonen.

Source : http://mangas.saijou-sama.com/img/report/1646/cover.jpg

Le pitch du manga est le suivant : « Ciel Phantomhive est l’héritier d’une grande famille de la noblesse anglaise. C’est sur les épaules de ce jeune garçon d’une grande beauté, très intelligent et mature pour son âge, que repose l’empire familial commercialisant entre autres des jouets et des friandises. Ciel fait également partie des « chiens de garde de la reine », ces membres de la gentry travaillant pour le gouvernement en vue d’éradiquer le crime du pays. Ce qui ne manquera pas de le placer dans des situations plutôt périlleuses. Ciel vit seul dans un grand manoir. Enfin, seul, pas vraiment, puisque Sebastian, son majordome, toujours en livrée noire, impeccablement stylé dirige la maison, accompagne Ciel partout et lui sert en quelque sorte de garde du corps. Sebastian doit également s’occuper de May Linn, la femme de chambre et de Finnian, le jardinier, tous deux plutôt loufoques. En matière d’érudition, d’éducation, d’art culinaire, rien à redire, Sebastian est parfait. Mais il ne faut pas se fier à ses belles manières car des gangsters menaçant la vie de son jeune maître ont entre autres découvert à leurs dépends, sa vraie nature… Ciel aurait-il signé un pacte avec le Diable…?!« 

J’avais commencé la lecture de ce manga il y a quelques temps. Je m’étais arrêtée à la lecture du premier tome ne trouvant plus/pas les autres dans la grande enseigne proche de là où j’habitais à l’époque. J’ai récemment trouver sur Lyon LA boutique idéale connue de tous les fans de manga, comics et consorts : Momie Manga*. En parcourant les étagères j’ai fini par trouver la suite de mon manga du moment (enfin on m’a aidé à le trouver). Il va falloir que je retourne rapidement chez Momie Manga j’ai fini tous ceux que j’avais déjà.

Ce que j’aime :

  • L’histoire en elle même
  • Les personnages souvent farfelus
  • L’époque à laquelle se déroule l’histoire

Ce que j’ai moins aimé :

  • Rien pour l’instant 🙂

*J’ai rajouté l’adresse dans ma page  » Lyon, mes adresses « 

Ma vie (presque) normale

Ou la vie presque normale d’une CM devenue hôtesse d’accueil en grande surface…. Je vous explique le pourquoi du comment dans les lignes qui suivent !

Il y a quelque temps de cela, je déménageais de Marseille pour venir vivre à Lyon (les raisons ont déjà été expliqués). Ne trouvant pas de travail dans le secteur d’activité que je voulais, je me suis mise à faire le tour des solutions potables à ma disposition. Je créai ainsi La Folle Agence au sein d’un coopérative d’activité en avril 2013. S’en ait suivi quelques années de galère, des mois de bénévolat et de chômage et une année à Normal Sup Lyon, pour que je trouve par le plus grand des hasards un boulot dans un supermarché à côté de chez moi.

Voila comment je suis passée en quelques jours à peine de la galère d’une situation peu enviable à une situation pas forcément bancale mais pas forcément des plus agréables non plus (enfin pour les autres pas pour moi).

Pas agréable pour les autres parce que je me suis entendue dire « non mais c’est pas ton boulot, tu mérites mieux même si cela te sors de la galère ».

Bref le boulot en lui même était assez simple : répondre au téléphone, répondre aux clients en magasin, prendre les éventuels retours de marchandises, ouvrir une caisse quand il y avait trop de monde, gérer les caisses automatiques… Le boulot d’une hôtesse d’accueil en grande surface.

[Edit]

J’avais commencé cet article fin décembre, j’étais alors encore période d’essai et faisais tout pour garder ce job surtout que cela me permettais de ne pas m’inscrire au RSI (puisque je vais donner des cours) et de m’éviter toutes les merdes avec des administrations comme Pôle Emploi et la CAF. Mais cela c’était avant que je n’apprenne que ma période d’essai n’était pas reconduite. Bref que j’étais tout simplement virée de mon travail d’hôtesse d’accueil.

Je n’ai eu d’autres explications de la part du directeur du magasin que deux responsables avaient discutés de mon « cas » et que ces personnes n’étaient pas satisfaites de mon travail sans autre forme de remerciement.

J’avais une responsable des plus sympathiques, qui quand elle avait un truc te le disait sans détour, qui avait vraiment besoin d’une troisième personne pour les aidés à gérer l’accueil parce qu’à deux c’est loin d’être simple, qui faisait des heures sans les compter et sans pour autant être payée pour. Mon souhait n’est pas de dénigré mon ancien travail mais juste de relater des faits réels. J’ai tenté d’aller récupérer les documents administratifs nécessaires pour Pôle Emploi mais ils n’étaient pas fait au moment où j’y suis allé, on m’a demandé de repasser pour les prendre.

C’était un boulot  qui me permettait de voir du monde. La plupart du temps les clients avaient le sourire, les anglophones étaient sommes toute content d’avoir quelqu’un qui comprenait et parlait leur langue, de temps à autre nous avions des compliments de la part de clients satisfaits.

C’est un boulot qui n’est pas toujours simple. Les clients ne se rendent pas toujours compte que la personne qu’ils ont en face à fait des études et qu’elle n’est pas forcément à ce poste par choix. Souvent les clients pensent qu’ils sont les rois du monde et qu’ils peuvent tout se permettre. Même si dans certains j’aurais aimé dire le fond de ma pensée à des clients « chiants » je ne pouvais pas. On n’imagine pas le nombre d’agressions verbales qu’on doit subir par jour dans ce genre de métier et autant vous dire que certains jours ce n’est pas simple de devoir prendre sur soi pour ne pas dire à un client qu’il est définitivement con et que non sa demande ne peux être satisfaite. Le pire étant de faire comprendre aux clients que non à l’accueil nous ne connaissons pas tous les rayons du magasin par coeur et encore moins les références produits.

Bref je suis de nouveau à la recherche d’un travail dans le domaine du Social Média ou des missions en tant que freelance ! Mon CV se trouve par ici et mon site pro est par

Prendre le temps…

Si vous pouvez le rêver vous pouvez le faire
Si vous pouvez le rêver vous pouvez le faire

Cela fait longtemps que je n’ai pas blogué ici. Non pas par manque de temps mais sûrement par manque d’envie et de sujets à aborder. D’autant que ces derniers mois ont été quelques peu compliqués tant sur le plan personnel que professionnel.

Alors j’ai préféré prendre le temps de me concentrer sur d’autres choses que mon blog. Et puis la question des thèmes que je souhaite aborder ici reste une question permanente. Souvent je commence des articles et puis soit je les laisse en brouillon pendant des semaines soit je les abandonne après en avoir écrit la majeure partie.

Je me suis toujours demandée comment certaines blogueuses arrivaient à écrire tous les jours. D’accord pour certaines d’entre elles leur blog est une source de revenus alors que pour d’autres c’est une passion. Pour moi ce fût d’abord un exutoire afin d’écrire ce qu’il m’arrivait et ce que je pensais.

Puis au fil du temps, j’ai écrit aussi bien sur des thématiques comme la mode ou encore la beauté mais sans pour autant être une blogueuse mode ou beauté. Je ne suis pas une blogueuse culturel non plus même si au fil de ces dernières années j’ai appris à aimer la culture sous toutes ses formes ou presque. Je me suis également concentrée à faire partie (avec plus ou moins d’implication) de l’organisation de deux évènements : Blend Web Mix et Museomix.

Aujourd’hui je me suis quelque peu éloignée de tout ça, non pas par manque de passion mais plutôt parce que j’avais envie de passer à autre choses. Cela va bien sûr me manquer de ne plus y participer mais parfois il faut faire des choix.

De plus depuis quelques semaines j’ai retrouvé un boulot, loin de ce que je souhaiterais faire au quotidien mais au moins cela me fait sortir de chez moi et voir du monde (et surtout cela met du beurre dans les épinards comme dirais l’autre). Je vous raconterais ça plus longuement plus tard.

Bref tout ça pour dire que le blog risque de prendre un nouveau tournant (une fois de plus) dans les semaines qui arrivent.

So stay tuned !

Un look une envie #4

J’ai profité d’un weekend dans le sud chez ma copine Misses Lambda, pour qu’elle me shoote ce look.

Nous avons profité d’aller faire un tour aux Docks Village pour le faire. Je savais que l’endroit avait été rénové mais je n’avais jamais encore pris le temps d’aller voir depuis que le rez-de-chaussé (qui accueillait auparavant des bureaux) accueille des magasins. L’endroit est très sympa mais la majorité des magasins sont soit des restos soit des magasins hors de prix pour mon budget (même s’il y a de jolies choses). Du coup le lèche vitrine est sympa à faire mais c’est tout.

DSC_3658

DSC_3661

DSC_3655

10399563_997060737008622_969974228335756631_n

  • Thsirt Agnès B – cadeau
  • Pull en coton Gap – cadeau
  • Chaussures Camper – cadeau
  • Pantalon Manoukian – don
  • Chapeau Monstro Diva – prêt
  • Châle Stradivarius (ancienne collection) – 9,95€
  • Lunettes roses Brigitte Bijoux – 12€
    • Total du look : 21,95€

Wedding Weekend

IMG_4373
Pluie du vendredi !

Prenez un couple d’amis, une bande de potes et un weekend #wtf. Le combo parfait pour un mariage au top !

Nous étions donc au milieu de la campagne limousine en ce weekend du 15 août. J’étais arrivée la veille avec un pote que j’avais récupéré à Poitiers (j’avais profité du mariage de mes amis pour faire un micro séjour chez mon père).

Le mariage de ces potes était aussi l’occasion de revoir des ami(e)s que je n’avais pas vu depuis un certain moment. Ce fût donc un joli moment.

Nous étions dans un très bel endroit. Il y a eu un moment de doute quant à la météo du samedi car autant dire que le vendredi il a délugé toute la journée. Mais finalement il a fait beau et ce pour le plus grand bonheur de tout le monde.

Autant vous dire que moi en robe, cela arrive que très rarement ou alors il faut vraiment que je sois en bonne disposition ce jour là !

Le lieu était juste magnifique :

IMG_4391
Le manoir

IMG_4376
Le manoir

Petits détails de ma tenue :

Sans titre
Miracle : moi en robe

IMG_4229
Bague en tissu violet

IMG_4230
Bague verte en verre

IMG_4396 IMG_4398 IMG_4421 IMG_4434

IMG_4449 IMG_4456 IMG_4461

  • Bague Fleur violette (Promod) – 3€
  • Bague en verre verte (MS Mode) – 5,95€
  • Robe Fushia (Monoprix) – 24€
  • Gilet Vert (Monoprix) – 20€
  • Chaussures – 48€
  • Broche Fleur (Zoé La Fée) – 15€
    • Total – 115.95€