Après ma mini gueulante de rien du tout contre l’immobilisme dans la culture, ma mini gueulante contre la pollution de la nature !
Oui on a du soleil quasi toute l’année, des plages qui sont pour certaines plutôt bien, les calanques qui sont juste magnifiques, des températures plutôt sympathiques en moyenne… Ça c’est pour le coté ultra fun de pouvoir habiter dans une ville du sud de la france.

©moi

©moi

Le côté moins fun, c’est ce qui suit et ça cela arrive à chaque fois qu’il pleut à Marseille…Bon pas autant nous sommes d’accord. Mais là avec les pluies des ces 4 derniers jours, voila ce que certains on pu constater sur nos plages à la suite de ces pluies. Ce qui connaissent un tant soit peu la ville, ce sont les plages de l’Escale Borély.

©Surfrider Foundation Europe – Bouches du Rhône Marseille
Il faut savoir qu’a Marseille, la particularité (enfin l’une d’entre elles) c’est que les égouts sont régulièrement bouchés des merdes que les gens jettent sans vergogne dans la rue, et surtout ils se déversent aussi dans la mer. Bon oui nous avons des stations d’épurations, oui il a des campagnes faites pour la protection de la nature, oui il y a aussi des collectes régulières des merdes jetées dans la nature mise en place par la Surfrider Foundation.
Mais il faut savoir que la population ne prend pas soin de sa ville, alors qu’elle râle beaucoup (trop) contre les éboueurs qui font mal leur boulot. J’ai envie de lui dire à la population marseillaise: commence par prendre soin de ta ville avant de critiquer le boulot des éboueurs. Je concède que leur travail peut être critiquable, mais ce n’est pas une raison. Et je ne vous parle des touristes qui font de même. Et que l’on ne vienne surtout pas me dire que ce n’est pas vrai je le vie quotidiennement.

Laisser un commentaire