C’est les fêtes, ça personne n’y a échappé. Il se trouve que bon nombre de filles trouvent toujours qu’elles n’ont rien à se mettre.

Il n’y a pas si longtemps que cela, on décide avec des amies de se faire une après midi shopping. Arrive la fin d’après midi et l’envie de se poser prendre un verre. Lors de la conversation, une de mes amies nous dit qu’il y a un showroom de créateurs pas très loin de là où nous sommes. Nous décidons donc d’y aller (surtout qu’il y avait jusqu’à 80% de réduction sur le showroom).

Plusieurs chose à savoir donc sur ce showroom:

  • Quand on y rentre donc, on y voit de jolies choses, mais cela reste quand même un peu cher… Mais comme cela se veut luxe et créateur, rien de bien grave jusque là.
  • Il faut savoir que dès que nous sommes rentrées, la gérante s’est quasi jetée sur nous, n’a pas arrêtée de nous suivre, s’est faite pressente à la limite du désagréable et du très chiant.

Une de mes amies essaye une robe, qu’elle n’a finalement pas pris. Dans tout magasin, les vendeurs ne lui auraient rien dit ni demander. Sauf que là, il a fallu qu’elle se justifie sur le fait qu’elle ne prenne pas la robe. La grosse blague pour toute nana qui aime la mode, c’est la réponse de la gérante à mon amie: « Mes créations sont plus valorisantes à avoir dans son dressing qu’une pièce sortant de chez YSL« . On ne doit pas avoir la même notion des choses valorisantes à avoir dans son dressing.

Le pire est à venir: une autre de mes amies voit une robe qui lui plait mais elle hésite à la prendre (elle a de petits moyens et ne peux pas toujours se permettre d’acheter des pièces à 40€). Elle va pour la payer mais la gérante lui en demande le double (j’ai bien cru qu’elle allait nous faire une syncope en entendant ça). Finalement mon amie finit par la payer 40€ et ce après quelques négociations avec la gérante (qui elle était agacée de la faire payer ce prix). Au passage, mon amie lui demande de faire l’ourlet des manches et du bas de la robe car à ces endroits cela faisait penser plus à une robe non finie qu’autre chose.

La gérante lui dit que c’est payant mais le prix des retouches n’étant pas si exorbitant que cela, mon amie accepte. Elle lui annonce 7 à 10 jours de délais parce que « vous comprenez, je n’ai pas que vous comme cliente« .

Mais voila après 15 jours de silence total de la part de la gérante, mon amie décide de l’appeler pour savoir où elle en était de la retouche. Et là, la gérante lui répond sur un ton plus que très désagréable qu’elle n’a pas eu le temps de retoucher sa robe. C’est le début d’une longue ballade de jour en jour, entre invitation à rappeler le lendemain et invitation à passer. Genre on à que ça à faire… Mon amie pensait pouvoir avoir la robe pour Noel et bien que nenni.

Le réveillon de la St Sylvestre arrivant à grand pas, elle rappelle une énième fois la gérante pour savoir où cela en était et accessoirement si elle pouvait se faire rembourser la robe. Après diverses versions sur la dite robe et finalement un accord de remboursement de la part de la gérante, cette dernière lui demande de passer le lendemain afin de procéder au remboursement. Mais voila quand mon amie est arrivée devant le magasin, ce dernier était fermé. De nature calme, je peux vous dire que cette dernière était plus que très énervée quand elle à vue porte close.

Mais elle prend sur elle et rappelle la gérante, qui au passage ne lui tint que des propos orduriers et insultants à son égard (tout cela parce qu’elle souhaite récupérer une commande non honorée dans les délais annoncés), afin de lui annoncer que c’était son homme qui passerait prendre la robe. Qu’elle ne fut pas la surprise de ce dernier quand la gérante de Big Event lui annonça dans des termes plus que très limites que finalement la robe qui était censée être prête ne l’était pas, qu’elle/il n’avait qu’a repassé le lendemain et que s’ils n’étaient pas contents, ils n’avaient qu’à aller s’habiller chez Zara et autres marques de ce genre.

Moral de l’histoire: comme pour la Rhumerie, une fois mais pas deux. Sincèrement n’allez jamais chez cette « commerçante ». Au final vous serez mieux reçu dans des grandes enseignes que chez elle et vous ne perdrez pas de temps en énergie et en argent.

Ajout: Il se trouve que j’ai également acheter des  soit disante pièces valorisantes chez elle et notamment un sac en daim dont l’anse est en train de me lâcher. Il va falloir que j’aille faire reprendre ce sac. Il faut savoir aussi que j’ai payer ce sac 200€.

Laisser un commentaire