Catégorie : Moi et les autres

Mon mec est une femme comme les autres

Il y a quelques semaines c’était pour le commun des mortels « la journée de la femme ». Du coup, je souhaitais commencer l’article par un petit coup de gueule. Parce que sincèrement ça me casse les gonades sévère. Non ce n’est pas la « journée de la femme » ou la « journée internationale de la femme » ou je ne sais quoi encore. Mais c’est la « Journée Internationale pour LA LUTTE DES DROITS DES FEMMES« , flanquez-vous ça une bonne fois pour toute dans vos crânes sérieusement. Et concrètement les marques qui font des promos en cette journée « particulière » sur tous les produits ménagers, les vêtements et consorts, perso je m’en tamponne le coquillard. Voilà c’est dit, on peut passer à autre chose.

Je poste volontairement cette vidéo qui certes date de 2018 mais qui est toujours autant d’actualité :

Roman Frayssinet on aime ou on aime pas mais il vient de faire ma journée !

J’ai la chance de vivre une belle histoire avec un jeune homme qui est au top. Je vous explique le comment du pourquoi.

J’ai eu la chance de croiser la route de mon chéri il y a quelques temps déjà, en fait presque 3 ans bientôt (prend ça dans ta face meuf). C’est quelqu’un avec qui j’ai immédiatement accroché, bon en allant quand même gratter un peu la carapace de nounours pour voir ce qu’il se cachait dessous.

C’est un homme qui est d’une douceur et d’une gentillesse infinie, qui fait autant les taches ménagères et la cuisine que moi (enfin la cuisine c’est plutôt lui en règle générale), qui à un coeur en or, qui est d’une patience sans nom face à mon sale caractère, qui est capable de me dire que je fais chier sans énerver et qui quand je m’énerve reste d’un calme absolu.

Cet homme est un troll en puissance mais c’est aussi un nounours. C’est quelqu’un qui prend un soin immense des gens qui l’aime. Jamais il ne pensera qu’une femme n’est pas son égal. Il m’encourage toujours à entreprendre des choses et à ne pas lâcher le morceau tant que je ne suis pas aller jusqu’au bout.

Il est toujours là pour m’encourager ou me calmer quand je m’énerve. Il n’est jamais très loin que cela aille ou pas en fait. Bon au delà de ça, il faut avouer que parfois il est aussi casse gonade qu’une meuf pendant ces règles tellement il peut être têtu voir borné. Mais c’est ce qui fait son charme donc je fais avec.

Il est rare que l’on se foutent sur la tronche mais quand ça arrive on ne fait pas semblant pendant 5 minutes et après on passe à autre chose. On préfère se dire vraiment les choses une bonne fois pour toute que de faire le mode marmite en fusion, parce que concrètement cela ne sert à rien.

C’est pareil pour toutes les fêtes commerciales. Prenons la Saint Valentin, généralement on ne fais rien de spécial. Pourquoi ? Pourquoi attendre cette fête ultra commerciale pour se dire qu’on s’aime. Non mais franchement nous si on a envie de se faire un cadeau on se le fait et puis c’est tout. Concrètement j’ai eu mon cadeau de Noël avec 3 semaines d’avance et je savais pertinemment ce que c’était. Et cela ne m’a absolument pas poser de problèmes. Oui parce que cela en choque encore aujourd’hui.

Soyons clair, mon mec est tout à fait conscient qu’il est une femme comme les autres pour toutes ces petites choses qui embellissent mon quotidien. Il est aussi tout à fait conscient que de ce que j’écrit.

En bref, j’ai trouvé ma perle rare dans ce monde de brut.

Quelques lignes en plus pour remercier tous les hommes de mon entourage qui sont en fait des femmes comme les autres pour leur bienveillance, parce que faire autant qu’une femme est tout à fait normal, parce que considéré que les femmes sont leurs égales est un fait et quelque chose de NORMAL. Il y a trois hommes qui ont particulièrement marqué ma vie de femme et parce que je ne leur ait pas dit ou que je ne le leur dit pas assez que je les aiment, je le fait ici.

Il y a en premier lieu mon papa qui est un homme admirable et qui sait pertinemment que je suis une casse bonbon finie mais pas que, qui comme mon chéri est d’une patience infinie et pour qui les femmes sont ces égales. Du coup merci papa de m’avoir inculqué la patience (parce que oui je sais aussi être patiente), de m’avoir inculqué de ne jamais abandonné et de toujours connaître mes ennemis.

Il y a ensuite mon beau-père Michel. Cet homme, qui a un caractère de cochon quand il veut, a toujours été là quoi qu’il arrive. Alors merci pour tous ces précieux conseils que tu a su me donné et que tu continue à distiller. Merci d’être présent dans ma vie.

Et en dernier mon grand père de coeur, Lulu. C’est un homme qui était aux petits soins quand j’étais là. Avec lui j’ai fait pas mal de choses qui seraient impossibles aujourd’hui comme être assise sur le siège avant d’une voiture sans rehausseur ou siege auto mais attachée avec la ceinture ou encore m’occuper du jardin. Sa bienveillance et son regard malicieux me manque terriblement.

Et surtout un énorme MERCI à toutes les femmes de ma famille parce qu’elles roxent au quotidien. Elles sont souvent une source d’inspiration. J’avais envie de leur dire que je les aiment fort et surtout toi maman parce que bon même si cela a été souvent difficile tu restera toujours ma première inspiration.

Je vous en met une petite dernière pour la route :

Petite vidéo faite par Loopsider
Roman Frayssinet sur La journée internationale de lutte pour les droits de la femme version 2019

Soirée sympa

Qui à dit que les soirées d’anniversaire à 15 ce n’était pas possible? Et bien moi je vous dit que c’est tout à fait possible, qui plus ai dans un resto!!!

La recette? Vous prenez 14 personnes que vous appréciez (je ne vais quand même pas me compter dedans puisque vous aurait facilement deviner que la 15e personne c’est moi), un resto (au passage réserver une semaine à l’avance) et pleins de super cadeaux. Je peux vous dire que malgré la chaleur accablante même à minuit, la soirée fût hyper sympa (d’autant qu’elle s’est finie pour certains d’entre nous par une baignade, bon ok la majorité bossait today et non nous ne sommes pas de grands barges de se coucher à pas d’heure en pleine semaine).

c’est un des cadeaux que j’ai reçu par un collègue et customisé par un autre

Sur ce je vous laisse sur ces notes musicales Ayo Technology – Katerine

Un weekend à LYON

Et bien c’était prévu depuis quelques semaines et donc ce weekend on est aller à Lyon avec le zhomme et deux amis. On étaient logés chez des amis d’un copain. Et franchement, même si nous n’avons pas beaucoup dormis reconnaissons le, le weekend a été vraiment sympathique.

Vendredi soir petite soirée sympa: quelques bières, deux pizzas, des cacahuètes, des chips… cela permet de tenir jusqu’à tard dans la nuit (genre 2h du matin). Samedi glandage ou presque: lasergame et bouchon Lyonnais. Alors mi qui n’avait jamais fait de Lasergame et bien je peux vous dire que c’est vraiment drôle. Par contre on ressort un peu transpirant de partout et quelque peu fatigué et courbaturé. Quand au restaurant, il était vraiment très bien: super ambiance, super accueil, super bouffe et petit prix…

Pour ceux qui sont à Lyon ou qui vont y allé, le resto c’est : Chez Martial, 34 rue Saint Jean 69005 Lyon, 04 78 38 31 75.

Et dimanche alors là glandouillage total… levé hyper tard, Mc DO et départ pour Marseille.

Donc j’ai passé un excellent weekend…

Journée de M****

Je savais ce matin en me levant que cette journée serait une journée de m****.Très franchement, on a eu le droit à LA journée où rien ne va. C’est le genre de journée iù quand on se lève on sait que rien ne va aller comme il faut, ce genre de journée où on a ce sentiment qui nous fias dire « vivement ce soir ». Mais le genre de journée où l’on fait avec.

Bon ce matin j’ai eu un oral qui s’est bien passé. Il n’y a pas eu d’embuche dans la mesure où le sujet était maitrisé. Bon je dois avouer que je n’ai pas fait grand chose sur ce dossier mais c’était un accord entre la personne qui faisait le projet et moi.

Donc je part assez confiante pour l’oral de mon mémoire qui doit se dérouler mercredi prochain c’est à dire le 29 mai. Tant qu’a faire, je vais tout faire pour avoir mon année et donc mon diplôme c’est à dire pour faire dans le très pompeux: un Master en Sciences de l’Information et de la Communication (SIC) spécialité Nouveaux Médias de l’Iinformation et de la Communication (NoMIC). Tout ça pour dire que nous devions sortir de l’école et être censé faire de la communication appliquée au Net.

Sinon j’ai pas mal de weekend où cela va être grosse chouille: entre un weekend à Grenoble pour fêter l’anniversaire d’une amie, un weekend pour faire l’enterrement de vie de jeune fille de ma meilleure amie et un weekend pour le mariage de ma meilleure amie. Donc ca va être charger en fiesta, rires, amis et tutti cuanti… que du bonheur.

Bon sur ceux je vous laisse et vous souhaite une bonne soirée

petit tour du quotidien

Alors hier soir, je suis aller voir l’ophtalmo parce que j’avais mal aux yeux. Mais surtout parce que j’avais des migraines ophtalmiques pas possible. Donc du coup, je vais en profiter pour le faire refaire mes lunettes de vue et mes lunettes de soleil.

Quant à la journée d’aujourd’hui c’était une journée de merde comme il peut en exister. Dans le genre les boss te donne des trucs à faire parce que pas envie de le faire. Enfin bref LA journée de merde. Et pourtant elle avait bien commencée cette journée. Je me suis enfin débarrassée de ce foutu mémoire et de ce foutu rapport de stage que j’avais à rendre pour l’école. Et puis je ne sais pas pourquoi en début d’apreme lubie des boss un catalogue à faire pour la semaine prochaine et qui bien sûr doit être fini pour demain midi. Bien sur selon les mêmes boss c’est ultra facile d’en faire surtout quand c’est le premier et que l’on en a jamais fait. Je me posais la question: Si c’est si facile que ça pourquoi elles ne le font pas elles mêmes??? Et bien parce que c’est tellement plus simple d’engueuler les stagiaires s’il y a des conneries de faites que d’admettre qu’elles se sont plantées.

Sincèrement je suis en train de regarder pour me barrer de la ou je suis et pourquoi pas trouver un boulot. Parce que je n’ai pas envie de continuer à faire des missions à la con et qui de surcroît ne sont pas celles qui ont validées mon stage.

J’aurais sûrement encore pleins de choses à dire mais je n’ai pas envie de vider mon sac ce soir.