Catégorie : weekend

Bruxelles, la belle

Parc de Forest
Parc de Forest
Le schtroumpf de la gare centrale
Le schtroumpf de la gare centrale

Il y deux mois, j’allais pour la première fois à Bruxelles. J’en avais entendu que du bien de la part des personnes y étant déjà allées.

J’y allais principalement pour participer à un workshop autour d’un événement auquel je participe depuis 2013, Museomix. Je fais partis depuis novembre 2013 d’une communauté locale, Museomix Aura. L’année dernière j’avais pris un peu de distance avec l’évènement (comme avec d’autres évènements d’ailleurs) et tout ce qu’il se passait autour. Mais depuis cet été, j’ai souhaité m’investir de nouveau dans l’évènement mais de manière différente.

Mais ce n’est pas de Museomix dont je souhaitais parler mais de la ville de Bruxelles. Avant de partir j’avais pris le temps d’acheter un city guide sur la ville : Bruxelles et Bruges en quelques jours.

Je suis arrivée le vendredi dans l’après midi. J’ai pu visiter un peu mais comme j’étais chargée ce fût un peu compliqué de me déplacer. J’en ai donc profiter pour aller voir la Grand Place et le fameux Manneken Pis. J’ai également découvert un bout du quartier entre la gare centrale de Bruxelles et la Grand Place.

L'Hôtel de Ville de Bruxelles
L’Hôtel de Ville

Le dimanche après midi nous avons eu le doit de visiter un lieu insolite : le musée des égouts de la ville de Bruxelles. Le musée fait partit des 5 musées de la ville (une des thématiques de Museomix 2017 en Belgique portait sur ces 5 musées et sur « comment créer du lien entre les 5 musées). J’avoue que j’ai eu un peu peur de ne pas pouvoir effectuer la visite étant claustrophobe mais au final elle se fait sans soucis et elle est très intéressante.

Pancarte annonçant le musée des égouts
Musée des égouts
Affiche exposée au musée des égouts
Affiche exposée au musée des égouts
Petit rat, mascotte du musée
Petit rat, mascotte du musée

Le lundi comme je ne repartais qu’en fin d’après midi je me suis fais une bonne grosse ballade avec pour thème l’art nouveau. J’en avais profité pour poser mes bagages aux consignes de la Gare de Bruxelles Midi.

La ballade dure normalement deux heures, j’avoue elle m’a plutôt pris deux heures trente et encore je n’ai pas fait la fin de celle-ci. Mais j’ai adoré découvrir la ville, loin des quartiers « historiques » de la ville.

Durant deux heures donc j’ai croisé des façades et des lieux tout aussi pittoresques les uns que les autres.J’ai vraiment adoré parcourir la ville. J’aurais adoré découvrir d’autres endroits de Bruxelles mais cela sera sûrement pour une prochaine fois. Bruxelles regorge d’endroits atypiques, j’aimerais pouvoir avoir le temps d’aller au musée de la BD, de découvrir les quartiers de la gare centrale, autour du parlement européen ou encore sainte Catherine. Bref j’ai encore pas mal de chose à découvrir sur Bruxelles et ses alentours.

L'Hôtel Hannon
L’Hôtel Hannon
Façade de l'Hôtel Hannon
Façade de l’Hôtel Hannon

La suite de la balade en images

Mes impressions :

  • Bruxelles est une ville avec un patchwork architectural parfois à la limite du bon goût mais dans l’ensemble c’est une belle ville
  • C’est une ville à la fois bouillonnante et calme
  • J’aime beaucoup Saint Gilles, et le centre historique de Bruxelles, le quartier du canal (enfin du peu que j’en ai vu)
  • J’ai adoré me balader le nez en l’air pour découvrir les façades de la ville
  • J’ai apprécié aller me poser au Parc de Forest,et refaire le monde à la Brasserie de l’Union

Lieux :

Pour les gourmands, les amateurs de bière… :

Liens * :

*les liens proviennent du site Lonely Planet

Instagram Month #1

On voir fleurir par ci par là sur la blogo des semaines en photo avec l’application Instagram. Je vous propose un petit retour en images Instagram non pas sur une semaine mais sur un mois (je sais je suis un peu une grande folle dans ma tête) !

Mon Instagram Month portera sur ce jolie mois de mai !

Le chat des voisins qui se prélasse en terrasse !

Un soir Place Bellecour


Un petit déj de vacances !

Un apéro entre amies
Un dîner entre amies

Marseille et ses détails
dejeuner entre amis chez Oogie
marseille et ses details insolites
Vue du Parc Valmer
Expo au Pavillon M
PechaKuchaNight
Un bonne tranche de rigolade
Ma montre Stamps
Marseille et ses détails

Un Digikaapéro à La Cordée Perrache

Petit Détail d’un déjeuner entre amis
Départ pour Paris
Expo à la Maison Rouge sur la relation entre les prsychotrope et les artistes

Weekend modesque et Street Style

Le weekend du 23 mars ma copine Crystila (du blog Misses Lambda) est venue pour 3 jours de shopping…. Autant vous dire que deux blondes ne passant pas inaperçues ça fait carnage dans les rayons des magasins.
Voici un petit bilan du chauffage de carte bleue de ce weekend 🙂
  • Jupe Culotte IKKS – 19,99 € (Mistrigiff)
  • Chemise Bleue Le Temps Des Cerises – 29,99 € (Mistigriff)
  • Tong – 29,99 € (Mistigriff)
  • Ballerine 24,90 € (Mistigriff)
  • Combi-Short DCShoes – 29,99 € (Mistigriff)
  • Pantalon Blanc BCBG MAXARZRIA– 12,49 € (Mistrigriff) *
  • Pull blanc tête de mort – 29,95 (Camaieu)
  • Lunette – 8,95 €(Camaieu)
  • T Shirt – 9,95€ (Camaieu)
  • 2 Foulards – 12,95 € chacun (Camaieu)
  • Converses – 29€ (Tilt Vintage)
  • Chaussure Bensimon – 27 € (Autour du Monde)
  • Chaussure Bensimon Liberty – 45 € (Autour du Monde)
  • Jean – 5 € (friperie)
  • Broche – 15 € (Carry Bradshop)

*Pantalon d’une valeur de 203 €, vendu 24,99 € et acheté 12,49€ après une remise de 50% chez Mistigriff Saxe

Bref un vrai bonheur !

Et voici deux petits look:

  • Jupe Culotte IKKS – 19,99 € (Mistrigiff)
  • T Shirt – 9,95€ (Camaieu)
  • Foulard – 12,95 € (Camaieu)
  • Veste Agnès B (cadeau de ma maman)
  • Converses – 29€ (Tilt Vintage)
    • Total: 71,89 € 

  • Chaussure Bensimon – 27 € (Autour du Monde)
  • Cape Camel – 29 €
  • Jean – 5 € (friperie)
  • Cheche 12,95 € (chez Camaieu)
  • Sac Longchamp – Cadeau de ma maman
  • Pull blanc tête de mort – 29,95 € (Camaieu)
  • Tshirt blanc Somewhere – 20 €
  • Lunette – 8,95 €(Camaieu)
    • Total = 132,85 €
Pour les adresses direction la page dédiée et merci Crystila et Mr Chéri pour les photos !

La Combi DC Shoes

Pantalon Blanc BCBG MAXARZRIA

Tong La Scarpa

Ballerine Gérard Pasquier

Les converses (Tilt Vintage)

Mes deux paires de Bensimon

Deux jours….

Partir en fin de matinée…
Profiter du soleil, du vent et d’un peu de neige…
Rouler les vitres ouvertes et la musique à fond…
Se dire que l’on va se faire plaisir pendant deux jours…
Profiter d’un cadeau fait par sa famille pour Noël…
En apprendre un peu plus sur sa passion…
Prendre le large pendant deux jours…
Se retrouver au milieu de la pampa, seule sans lui…
Apprendre à manier un appareil photo de pro…
Se retrouver avec pour professeur un photographe pro..
Apprendre ou réapprendre les bases de la photo….
Apprendre ou réapprendre les bases de logiciel comme Photoshop…
Je suis donc partie deux jours pas très loin de Manosque et de Sisteron pour (ré)apprendre la photographie. Merci à Alain Le Breton d’avoir pris le temps de m’apprendre et à ma famille maternelle de m’avoir offert ce stage 🙂

Dijon et les alentours dans mon objectif

Ce weekend nous étions en vadrouille du coté de Dijon. Oui la ville de la moutarde mais surtout de bons petits vins… Pour illustrer mes propos le samedi nous avons fait la route des grands crus et cela a donné la chose suivante: Dijon-Beaune, 42 km, 8h de route (il faut une bonne demi heure en voiture pour couvrir la distance), 33 grands crus et quelques bonnes dégustations. On est un peu des grands fou 🙂
Bref voici un petit aperçu de ce petit fort sympahtique:
Petit tour à Gevrey-Chambertin
Les Hospices de Beaune by Night
Visite au Cassissium

Visite de Clos de Vougeot

Dijon le jour
Et merci à la charmante demoiselle qui nous a hébergés et permit ces jolies périgrinations lors de ce weekend.

Et ma mère pondit une emmerdeuse !

Il y a tout juste 30 ans ma maman me donnait naissance… Et dieu sait qu’elle en a chié pour que je débarque sur terre. Parce que j’avais tout simplement décidé de ne rien faire comme tout le monde (apparemment c’est de famille dixit l’une de mes grands-mères) et c’est encore valable 30 ans après.

On est arrivées toutes les deux à la maternité un 18 août en fin de journée et bah je suis née 9h30 plus tard…. Quoi moi une emmerdeuse, non ce n’est pas mon genre!

Dans le genre aussi j’enquiquine le monde, il se trouve que je me suis retournée dans son ventre un soir de demi-finale de foot et elle était à 8 mois de grossesse bien tassée. D’après ces dire, elle bien cru y rester tellement cela lui à fait mal et surtout parce que j’ai pris mon temps. Bébé, à ce qu’il parait je mangeais peu ou presque pas mais en grandissant je me suis rattrapée (dixit les grands-mères, j’en ai même une qui disait qu’il valait mieux m’avoir en photo qu’en pension).

Entre temps, j’ai encore fait des miennes. L’école: la première fois que j’y suis aller, j’ai claqué la porte au nez de ma mère et je n’avais que 2 ans et demi. Avec le temps, je n’ai jamais vraiment aimé l’école (enfin cela dépendait de la matière). Et puis on me demandait juste d’avoir la moyenne pour passer en classe supérieure. Non sans mal, je me suis toujours plus ou moins débrouillée pour avoir la moyenne. Ce qui faisait passablement enrager ma mère. Bon ok j’avoue j’ai  quand même redoublé deux classes et aujourd’hui même pas j’en ai honte, bien au contraire.

Le pire c’était les maths, ce n’était même pas la peine d’y penser, je détestais ça et tout ce qui pouvait s’en approcher, je laissais filtrer ce que j’avais envie d’entendre (et ça vaut toujours aujourd’hui). Autant dire que ma mère pétait un plomb régulièrement. Parce que quand on a pour parents deux ingénieurs en aéronautique de formation, une mère un tant soit peu enquiquineuse sur les bords (pardon m’man mais je sais que je n’ai pas vraiment tords) et que l’on une tête de pioche finie (merci les parents) et ben les maths ça ne passe pas du tout, mais alors pas du tout. J’avais prévenu que je ne faisais rien comme tout le monde…

Et puis un jour, j’ai décidé de faire des études dans la communication. On m’a dit pourquoi pas mais c’est des métiers où vit à 200 à l’heure ou encore le fameux « tu sais ce que tu fais ». Oui oui je savais très bien ce que je faisais et si c’était à refaire, je rempilerai direct (bon en enlevant certaines choses). J’ai fait une maîtrise et un master dans ce domaine.

Pareil j’ai fait le choix de partir 5 mois en Grande Bretagne lors de ma maîtrise. Autant vous dire que j’ai étonnée mes parents. Mais j’avais décidé que j’en étais capable même si certaines personnes n’y croyaient pas vraiment.

Mon master, j’ai choisis de le faire à Marseille et j’ai décidé de ne pas remonter sur Paris à la fin de celui-ci. Ma décision a fait l’effet d’une bombe, a été prise très mitigée cochon dinde. Mais pareil si c’était à refaire, je rempilerai. J’y aie fait de belles rencontres et aujourd’hui certaines de ces belles rencontres sont devenues de belles amitiés (même si ce n’était pas gagné par moments).

Bon c’est vrai que je parle beaucoup de ma mère. Il faut redonner à César ce qui lui appartient. Mon père j’en parle peut. En fait c’est assez simple, mon père était souvent absent à cause de son boulot. Mais remettons les choses à leur place, malgré ses absences répétées et deux ou trois petites phrases méchantes et mal placées de ma part, mon père à toujours (je dis bien TOUJOURS) été présent pour son emmerdeuse de fille.

C’est pas tout de vous étaler comme ça des trucs dont vous n’avez strictement rien à faire, mais moi à l’heure qu’il est je dois sûrement être en train de fêter ça au fin fond de la campagne Poitevine (le Futuroscope, ça vous parle… Bah je suis née pas super loin, et ouais je sais j’en ai une chance de dingue). Et par la même occasion on fête aussi les 29 ans de Mr Chéri, qui a eu l’idée de naître 3 jours avant moi mais avec un an de moins.

Je vous mettrais sûrement des photos une fois que j’aurais repris tous mes esprits 🙂

Weekend détente !

Ce weekend avec Mr Chéri on est partis en Ardèche !

En fait ce weekend était aussi l’occasion que sa chorale se retrouve pour les deux derniers concerts qu’elle allait donner. « Voce del Mar » existait depuis 13 ans et était un projet orchestré d’une main de mettre par son chef de coeur. Dimanche soir l’atmosphère était donc lourde d’émotion.

Tout le monde était logé dans un lieu absolument magique au milieu des montagnes ardéchoises. Je vous laisse savourer ces images…

Vue de la terrasse !
Réveil à la fraîche dimanche matin !
Comme nous sommes des gourmands finis, on est repartis avec 26 picodons (13 chacun, oui je sais on est un peu des grands dingues dans nos têtes).

Weekend à Lyon

Ce weekend, avec Mr Chéri, nous étions à Lyon. Ce petit weekend était prévu puisque nous devons aller habiter dans cette ville. Au programme, découverte et visites d’appartements.
Nous avons donc visiter deux appartements dont un qui nous faisait de l’oeil depuis quelques semaines. Très franchement on s’y voit déjà. Tant et si bien que nous avons rencontrés le propriétaire et que c’est plutôt bien parti pour que l’on est l’appartement… Quant à l’autre appartement, on s’est regardés et on s’est dit que c’était juste impossible.

Sinon on en a aussi profité pour se balader dans la ville et se faire plaisir. On s’est fait un bouchon lyonnais,  L’Amphitryon, dont je n’avais entendu que du bien (on passera le côté de l’accueil) et je doit avouer que l’on s’est bien fait plaisir.

Petit resto entre amis

En se baladant sur les quais, on est tomber sur une voiture quelque peu déconcertante mais qui nous a bien fait marrer.

Suite à notre entrevue avec le propriétaire de l’appartement on s’est offert un petit apéro. Oui oui avec Monsieur Chéri on s’offre des petites choses simples de la vie qui nous font plaisir (l’alcool étant à consommer avec modération bien sur)


Et dimanche avant de partir on s’est offert une petite glace
Glace pain d’épice et confiture de lait (Glacier terre adélice, rue saint jean)

Chronique d’un weekend #7

Je ne vous aie absolument pas parlé du weekend du 8 mai.
En fait, au départ avec Mr Chéri nous avions décidés d’aller à Paris ce weekend là. Mais entre temps il y a eu un petit changement de programme. On est finalement allé voir son papa à Morteau.
Au programme des réjouissances (et pas forcément dans l’ordre des choses): le saut du Doubs, la Suisse, Besançon, un stock de bouffe (chocolats suisse, saucisse de Morteau et consort…), un nettoyage de chalet des amis de la nature en Suisse et y faire des rencontres sympa.
Petit tour en images de ce weekend fort sympathique:
©moi
 
©moi
Le saut du Doubs
 
©moi
Stock de chocolat, de saucisse de Morteau, d’anis distillé et de fromage…
Non on est pas des gourmands 🙂

©moi
Petit Chalet en Suisse
©moi
Vue du Chalet

 

©moi

 

©moi

 

©moi

Chronique d’un weekend #6

Cela fait bien longtemps que je n’ai pas fait la chronique photo d’un weekend…
©Moi
Un samedi à Beauduc (plage se situant dans la Réserve Nationale de Camargue)

Une sortie en boite entre amis

©Leica
Un cadeau qui ne sera pas mien – Le Leica V-LUX 3