Vivement le 29 mai, parce que sincèrement je commence à me poser pas mal de questions, (voir un peu trop parfois). Là j’ai un souci avec mon mémoire. J’ai fait ce que je pouvais en matière de blabla en ce qui concerne mon sujet.

Nous sommes censés faire entre 60 et 80 pages avec annexes comprises et à l’heure actuelle, j’en suis vraiment très loin. Je n’en suis qu’à 45 pages avec annexes comprises, un truc dans le genre. Bon je verrais bien ce soir où j’en suis. Il faudrait que l’ai fini pour dimanche prochain. Et ce n’est pas ce weekend que je vais pouvoir le finir (anniversaire d’une amie et on part en rando pour le fêter, la fin du weekend je ne sais pas où je serais perdu dans la pampa d’Arles…)

Bref je n’ai que jeudi et vendredi prochain pour finir réellement : mon power point, un résumé de mon mémoire et de mon rapport de stage de l’année dernière, relire mon rapport de stage de l’année dernière… Enfin bref finir tous les petits trucs de dernière minute.

Ce que j’aime moyen c’est quand vous prévoyez votre weekend de telle manière que tout ce passe pour que vous finissiez les choses d’une façon et que quasiment une semaine avant même pas on vient vous demander de venir voir une personne. Surtout que la personne en question est une personne proche de vous, qu’elle n’est venue vous voir qu’une fois en coup de vent et que là elle vient un weekend complet dans la région où vous habiter pour voir une autre personne de votre famille (avec qui à la base vous n’avez pas de liens filiaux a proprement parler). Je jubile !!!! Sincèrement j’hésite à aller voir la personne en question.

Bref, revenons au premier sujet. En plus de mon mémoire à finir et à préparer, j’ai un autre oral à passer et très franchement j’y vais parce qu’il le faut. Mais je dois avouer que je n’ai participé que très peu au dossier que l’on présente en groupe (de deux personnes). Mais c’est aussi pour ne pas mettre en porta-faux la personne avec qui je le présente.

En somme vivement que je finisse mes oraux parce que sincèrement ça commence à vraiment me gaver de faire ça tout ça pour obtenir un diplôme reconnu par l’État Français. Parfois je me dis que cela ne sert pas à grand chose au vue de l’état du marché de l’emploi actuel. En tout cas je vais tenter de trouver un boulot dans la ville où j’habite. Certaines personnes ne comprennent pas que je ne veuille pas retourner bosser sur Paris. Et oui je souhaiterai ne pas retourner sur Paris pour avoir à bosser. Pourquoi me demanderais vous??? Et bien parce que Paris je n’ai su l’apprécier qu’en y habitant plus. Outre ces questions, je me dis parfois que je ne suis pas quelqu’un de pro. C’est à dire que je ne ais pas faire au mieux le boulot pour lequel je me destine. En fait, j’ai parfois l’impression de mettre planter totalement de voie alors que j’ai toujours aimé la publicité et le milieu de communication.

Bref aujourd’hui ce n’est pas la grande forme. Sur ce bon dimanche quand même.

Laisser un commentaire