Je ne sais pas si vous avez regardez l’émission « Envoyé Spécial » hier soir. Moi si mais juste parce que je voulais regarder le reportage sur Facebook.

J’ai trouver ce reportage absolument dingue. Facebook, c’est 4 ans d’existence, 4 millions d’utilisateurs en France et le chiffre ne cesse d’augmenter et des millions de dollar de facture d’électricité, des centaines de personnes qui gère la plateforme pour les différentes langues et un patron de 24 ans, parfois comparer à Bill Gates. C’est une histoire assez dingue, commencer dans une chambre de l’université de Harvard.

Ce que je retiens de ce reportage:
– Ne pas tout mettre surtout en cas de recherche d’emploi
– Rendre son profil « confidentiel » au maximum
– N’autoriser que les gens que l’on connait à consulter son profil
– Faire des listes dans ses « amis »

Je vous laisse le soin de regarder la vidéo (copyright France 2 et Envoyé Spécial). Je trouve le reportage bien fait et assez édifiant quant à la mise à nue de la nébuleuse Facebook et ce qu’il en est aujourd’hui et surtout de son devenir.

Planète Facebook
Un reportage de Jérémie Drieu et Matthieu Birden

« T’es sur Facebook ? » : une question en forme de cri de ralliement pour la planète entière… Avec 150 millions d’utilisateurs dans le monde et plus de 4 millions en France, Facebook est devenu un phénomène de société. Ce site de réseau social permet de créer autour de soi une véritable communauté pour échanger avec ses amis, retrouver des copains d’enfance, partager des photos, des potins et bien d’autres choses. En à peine deux ans, le site a révolutionné la façon de communiquer, comme le téléphone portable ou les mails en leur temps. Derrière ce succès, un jeune homme, Mark Zuckerberg, devenu milliardaire à 24 ans et qui a eu cette idée de génie dans sa chambre d’étudiant sur le campus de la prestigieuse université de Harvard. Aujourd’hui, même Barack Obama l’a adopté pour faire campagne et devenir le nouveau président des Etats-unis. Envoyé Spécial s’est créé un profil sur Facebook pour tenter de comprendre ce qui explique l’engouement autour du site mais aussi les risques pour la vie privée de chacun.

5 comments on “Facebook, LE reportage sur France 2”

  1. Je suis désolée mais je ne partage pas ton avis sur ce reportage que j’ai vu hier soir. J’ai trouvé que ce reportage était teinté de paranoïa sur les dangers liés à Facebook, du fait qu’il conserve les données personnelles par exemple. Mais en même temps, c’est propre à l’Internet d’aujourd’hui. On laisse des traces. J’ai trouvé aussi la présentation des deux gamines assez hallucinante également: elles n’ont que 14 ans et utilisent Facebook tous les jours pour poster des photos d’elles dénudées, se procurer de la drogue, etc…Je passerai sur le fait qu’ils n’ont présenté que des cas mineurs présentant une dérive malsaine de ce réseau social.Car ce reportage représentait avant tout une crainte pour les nouvelles technologies de communication. Mais attention, je ne dis pas que sur Facebook tout est beau et tout est gentil. 🙂

  2. C bien pour cela que j’écris que ‘est édifiant. De toute façon en ce qui concerne Internet c’est souvent teinter de paranoïa.Quant à la mise en avant des deux gamines effectivement c’est hallucinant. C’est pour cela que je dis que le reportage est bien fait c’est qu’il montre les dérives, je te l’accorde ils n’ont pas donner une « belle image » des nouvelles technologies dans la mesure où il y a de belle success stories sans dérives. Mais dans n’importe quel reportage sur Internet bien souvent on en déclame que le côté négatif et on ne met l’accent que sur le côté prévention et ne pas laisser de trace.Mais les gens laissent des traces ù ils le veulent et parfois sans le savoir.

Laisser un commentaire