Pour ceux et celles qui le savent, je quitte Marseille. Et par conséquent mon boulot et mon appartement. Là où cela roule comme sur des roulettes pour mon boulot, il n’en ait pas de même pour mon appartement.

Il y a deux semaines, j’ai fais le tour du web pour voir si je pouvais faire réduire mon préavis de départ de mon appartement à 1 mois au lieu des 3 mois légaux. Et tout ce que j’ai pu voir, c’est qu’effectivement je peux. J’ai donc commencé à rédiger ma lettre de préavis et en discutant avec Mr Chéri, ce dernier me dit « appel les demain et fixe avec eux la date de l’état des lieux de sortie ». Je mets donc en stand by l’écriture de la fameuse lettre.

Je les appels donc le lundi matin une première fois et là on me dit que le gestionnaire de compte n’est pas encore arrivé. Je rappel donc un peu plus tard dans la matinée et là on me dit qu’il est en congés. J’adore quand on me prend pour une conne !

Donc lors de ce deuxième appel, j’explique la situation dans laquelle je me trouve et première réponse « ce n’est pas possible ». J’explique donc au jeune homme que j’ai au bout du téléphone qu’une rupture conventionnelle de contrat entre dans la catégorie des licenciements et que donc je vais me retrouver sans emploi. Réponse toujours négative de leur part et avec pour explication que même si j’envoie mon courrier pour rendre l’appartement à la fin du mois de septembre, la direction de Foncia refusera de le prendre en compte.

Bon je veux bien mais je persiste et signe, il ne faut pas me prendre pour une conne !

Après l’appel à l’agence Foncia dont je dépends sur Marseille, j’envoie un texto à Mr Chéri. Il me trouve quelques textes sur la question. Ensuite je ne me démonte pas et j’appel carrément l’ADIL (Agence Départementale d’Information sur le Logement), à qui j’explique ma situation et qui me répond « Mais il y a eu une réponse ministérielle sur la question, attendez deux secondes je vous la retrouve et je vous l’envoie par mail’. Chose faite dans la minute qui a suivit mon appel. Et il se trouve que cette réponse ministérielle va dans mon sens de pensée.

Bref tout ça pour dire que FONCIA plus jamais. Non seulement ils ne sont absolument pas arrangeant mais en plus ce qu’ils vont apprendre à leur dépend, c’est que l’on ne me raconte pas des contes de ma mère l’oie. Ils vont donc se prendre un joli courrier de ma part avec un rappel de la loi sur ce qu’est la rupture conventionnelle de contrat, un joli rappel sur le fait que je vais perdre mon emploi suite à cette rupture conventionnelle et que si ma demande n’est pas prise en compte j’engage des poursuites pour non respect de la loi.

La suite au prochain épisode…

9 comments on “Foncia ou la mauvaise foi”

  1. Rien que de lire « Foncia » et ça me file des boutons partout !
    Moi aussi, ils m'ont bien embêtée quand j'ai dû rendre mon appart, pareil que toi, avec préavis d'un mois. Mais j'ai tenu bon !
    Mais c'est clair qu'eux, c'est PLUS JAMAIS !

    En tout ca, ne te fis jamais à ce qu'ils racontent. Et surtout, laisse ton appart le plus nickel que tu pourras, parce qu'ils prennent quelqu'un d'extérieur pour les états des lieux sortants, et que ces personnes-là vont jusqu'à faire la poussière en haut des placards !
    Et dire que l'état des lieux entrant avait été fait en 3min chrono par une stagiaire ! Un appart dans un état de saleté incroyable… Ca me fait mal au coeur de l'avoir laissé si propre malgré tout !

    Bon courage à toi !

  2. Moi aussi je conspue Foncia depuis au moins l'année dernière quand je cherchais un appart' et qu'ils m'ont traitée comme de la merde.

    Et en plus ils ne connaissent même pas les basiques du droit en matière de résiliation de bail, apparemment.

    Surtout, pense bien à leur remettre les clés à la fin de ton préavis si jamais ils ne te répondent pas pour la date d'état des lieux sortant et qu'ils n'acceptent toujours pas ton préavis(il y a des agences qui vont jusqu'à faire ça).

    Bon courage !

  3. @Kimie: j(ai appris à mes dépend à ne surtout jamais leur faire confiance. Quand j'ai eu les clés de l'appartement, j'ai eu le droit de voir 3 personnes différentes (une pour l'état des lieux, une pour la visite de l'appartement et une pour signer le bail). Le gestionnaire de compter s'est permis d'être hyper irrespectueux vis à vis de mes parents.Moi aussi j'ai du refaire le ménages mais aussi il a fallu que je refasse entièrement les travaux dans l'appartement(travaux qui auraient du être fait avant que je ne prenne possession de l'appartement et ce sont mes propriétaire eux même qui m'ont dit que je ne pourrait bénéficier d'une baisse de loyer car l'agence leur avait déjà demander de baisser le loyer et Foncia c'est bien garder de me le dire.)

    @Daria: moi c'est vis à vis de mes parents qu'ils ont été odieux et en plus c'est une bande d'incompétents notoires.

    Moral: vivement que je m'en aille

  4. Ah qu'est-ce que je déteste ces organismes qui se pensent au dessus de tout, de toi et des lois. Et qui en plus, te prennent de haut, bien entendu. Tu fais bien de ne pas te démonter. On attend la suite avec impatience!

    • Très cher Foncia,

      Il a nullement été écris, que ce soit dans l’article ou dans les commentaires, que les personnes travaillant chez Foncia étaient des imbéciles. Il a bien été stipulé que les lois et vous cela faisait 2, que certains prenaient les locataires de haut, etc, etc. Si vous faisiez si bien votre travaille chez Foncia, mon ancien propriétaire ne serait pas parti de chez vous et j’en connais d’autres qui ont fait de même (et ce pour une gestion locative de garage mal gérée).

      La prochaine fois que vous écrivez un commentaire sur un blog ou un forum ou ailleurs sur le web, pensez à bien lire ce qui écrit avant même d’écrire de telle chose.

      Bonne journée

      • Bonjour Justine,
        Je suis malheureusement dans la même situation que toi. J’ai négocié une rupture conventionnelle avec mon entreprise, car mon compagnon (qui vit dans le même appartement que moi depuis 1 an – mais non rajouté sur le bail) vient de décrocher un job dans une autre région. Il s’agit donc d’une mobilité géogrphique dans le cadre professionnel. J’ai envoyé à foncia mon préavis réduit de 1 mois. Au téléphone, la gestionnaire n’a pas contesté le préavis réduit mais la date à laquelle il était effectif cad à la fin de mon CDI (le 30 novembre), ce qui est illogique car j’anticipe de 1 mois justement la fin de mon CDI car je ne recevrai pas de salaire en décembre et que nous avons déjà prévu le déménagement. Et à présent, je reçois un courrier de leur part comme quoi mon préavis est de 3mois.! Je comprends bien qu’ils veulent complètement nous …. . Est-ce que tu pourrais me dire quel texte ministérielle l’ADIL t’a envoyé stp? Est-ce que ça a finalement fonctionné pour toi? Sinon sincèrement, je suis même prête à faire appel à un avocat (car payer décembre, janvier, la taxe d’habitation ds un logement que nous n’occuperons plus, ça va être carrément une ruine…). J’espère que tu regardes ton blog de temps en temps! Et qu tu pourras nous aider stp! Merci beaucoup!!! Céline

        • Bonjour Céline

          Oui ma lettre avait réussit à les faire plier surtout en les menaçant de poursuite judiciaire pour non respect de la législation en vigueur concernant les ruptures conventionnelles (la rupture conventionnelle de contrat est considérée comme une perte d’emploi; De plus tu suit ton conjoint. Je te conseil d’appeler l’ADIL de ton département actuel et de leur expliquer ta situation, je suis sûre qu’ils seront t’aider (impossible de remettre la main sur le texte en question).
          Bon courage

Laisser un commentaire