Oui cela existe bien encore de nos jours en France (pays des aides à outrance dont une petite tranche seulement de là population peut bénéficier, pays des droits de l’homme, terre d’asile pour quiconque veut y vivre) Enfin bref en allant sur le blog de Cassandra j’ai découvert ce blog (elle même à découvert ce blog via le blog de Silo): celui de Julie, maman de deux enfants et sans logement.


Bon je dois avouer que j’hallucine encore de lire qu’aujourd’hui des gens puisse être à la rue avec des enfants (ou non) alors qu’il/elle travaille. Non pas que je dise que cela n’arrive qu’aux autres, bien au contraire je pourrais être à sa place. Mais comment se fait il que cette maman ayant deux enfants soit obligées de « squatter » d’endroits en endroits avec ces enfants, qu’elle ne puisse pas avoir de logement ou une facilité d’accession au logement…

Je vous laisse découvrir son blog à la fois touchant et réaliste de maman…

2 comments on “Maman seule, deux enfants et sans logement”

  1. L’association SOS LES MAMANS a pour objet de défendre les droits des mères et de leurs enfants auprès des institutions françaises et veiller également à ce que la Convention Internationale Des Droits de L’Enfant, ratifiée par la France soit appliquée. Défendre et promouvoir la cause des mères et des enfants, et être force de proposition face aux institutions, sera le postulat de cette association tant il nous apparaît qu'aujourd'hui la voix des mères porte très peu. Les associations de pères sont omniprésentes et défendent les droits des pères sans qu'aucune association identique ne prenne en compte la voix de l'autre parent. Nous essayerons donc de combler ce manque et d'être en nombre pour peser à l'avenir sur les choix politiques qui touchent la famille et pour lesquels nous sommes peu sollicitées. Face à des décisions judiciaires parfois incompréhensibles, et face à la violence conjugale ou la pédo-criminalité, nous souhaitons dorénavant AGIR.
    Contact: postmaster@soslesmamans.com
    Site: http://www.soslesmamans.com

Laisser un commentaire