Cela doit faire un petit mois que j’ai mon diplôme et que j’ai commencé mes recherches d’emploi. Et sincèrement plus ça va, plus je me dis que cela va être long de trouver un boulot dans la communication sur Marseille et sa région.

Enfin je ne suis pas complètement désespérée non plus. Mais je dois avouer que mes recherches se compliquent quelque peu dans la mesure ou soit les entreprises sont trop petites soit elles sont en restructuration soit je n’ai pas de réponses de leur part.

Je vais finir par croire que Paris à le monopole de la communication et que personne ne trouve dans d’autres villes que la Capitale. Et très franchement, je n’ai pas très envie de retourner sur Paris pour bosser, j’ai donné. Métro, Boulot, Dodo : sincèrement le quotidien des parisiens ne m’attire que très peu. Bon il faut dire que j’habite depuis deux ans sur Marseille et j’ai du mal à me dire que le boulot dans la communication ne passe que par Paris.

Il faut bien le dire, j’adore la communication et la publicité. Mais parfois j’ai l’impression que je n’ai pas forcément chois la bonne filière. Mais comme j’aime beaucoup ce monde la, je me dis que j’aurais du mal à bosser dans un autre secteur. Enfin ce n’est que mon vis.

Sur ce, bonne après midi.

3 comments on “Moi et mes recherches d’emploi”

  1. Comme toi, je suis en pleine recherche d’emploi, et je galère autant. Je suis à Paris, et ça ne change pas grand chose. En fait, l’été n’est pas du tout propice, il faut donc espérer que ce sera plus actif à la rentrée ! Bon courage en attendant !

  2. Oui, chercher du travail en France est galère. Malgré un très bon diplôme, une expérience béton dans un grand groupe international et un anglais courant, j’ai été pas mal sollicitée en entretiens mais au final, on préfère un me-too à un profil au parcours plus atypique (j’ai bossé à l’étranger, démissionné pour suivre mon mec à NY, souhaité découvrir de nouveaux secteurs). Néanmoins, si la com’ a est ta passion, cela se sentira et tu trouveras forcément des gens qui y seront receptifs. Surtout reste positive, garde confiance, continue des explorations sur le web et ce sera payant. Je suis dans le même process et j’y crois.

  3. Je serai dans la même galère que toi d’ici fin septembre. Je recherche un emploi car j’aurai fini mes études. Je ne pense pas à me limiter à une zone géographique particulière. Si vraiment, je trouve un truc intéressant sur Paris, je monterai mais pas seule. Après, ce qui est difficile aussi, c’est concilier attaches et recherche d’emploi…

Laisser un commentaire