Ceci est une vaste tâche: quand je dis vaste c’est parce que je sais quel poste je cherche et quand je creuse je me rend que c’est pas hyper clair. Je dirais merci à l’atelier de l’APEC qui à durer 3 jours et qui m’a permis de mettre ça au jour.

C’est vrai je cherche un poste de Chargée de Communication externe ou internet. Le souci c’est qu’une chargée de communication (je le met au féminin, hein parce que je suis une fille mais il y à aussi des hommes à ce type de poste) est un métier où il faut avoir une certaine créativité, veiller à la qualité et à la cohérence des contenus de communication interne ou externe. Cette personne doit mettre tout en œuvre pour faciliter les relations de son entreprise avec son environnement. Elle peut également être amenée à gérer, organiser et coordonner des plans de développement de la communication pour assurer la promotion de l’identité et de l’image de marque de l’entreprise.Bon je sais déjà que je veux faire ce boulot, j’ai des compétences acquises et surement cachées pour faire ce métier mais après derrière dire quel est mon projet professionnel autour de ce poste: telle est la grande question!

Donc au sortir de ces 3 jours d’atelier, je le reconnait mon projet professionnel est quand même très flou pour moi, du coup le faire comprendre à une entreprise risque d’être compliqué.

Alors dans l’optique que se soit plus clair dans mon esprit je retourne faire une demi journée d’atelier sur ce qu’à l’APEC ils appellent l’offre de service, c’est à dire les compétences que l’on propose une entreprise et la légitimité que l’on a à postuler chez elle. Cela m’aidera surement à y voir plus clair dans ce que je veux faire et d’ici là je vais continuer à chercher et à répondre à des offres et postuler spontanément, à aller à des salons…. Je vais aussi déposer des CV dans entreprises de travail temporaire, on ne sait jamais il parait que cela peut fonctionner.

Ah la la que la recherche de boulot devient de plus en plus compliquée, surtout avec le contexte actuel. Je suis en plein doute et je ne sais pas trop comment faire et surtout je tente de ne pas envoyer tout valser et laisser tout tomber parce que je dois dire que c’est de plus en plus compliqué de devoir assumer ça mais bon je vais bien finir par trouver du boulot.

3 comments on “Moi et mon projet professionel”

  1. Il ne faut surtout pas se décourager; tu finiras par trouver un boulot, c’est certain.Quelle bonne idée d’avoir participé à cet atelier; nul doute que cela t’aidera à clarifier ce que tu recherches comme travail et surtout ce qui te passionnera.Bonne chance chère Justine!Sally FéeEn direct de Saint-Pierre et Miquelon xxx

  2. courage ! j’en suis un peu au même point que toi et je sais que c’est pas tous les jours drôles. On doute ce qu’on veut faire, de ce qu’on peut faire, on se pose plein de questions sur l’avenir etc etc. !!

Laisser un commentaire