J’ai testé pour vous #5

Museomix
Museomix

Dans ce « j’ai testé pour vous », j’avais envie de vous parler de la manière dont j’aborde une visite dans un musée.

Petit point important :

Dans le cadre professionnel, j’interviens en tant que Community Manager lors de l’événement qu’est Museomix. Cet événement permet de repenser la manière d’aborder les musées et la médiation culturelle au travers de la médiation numérique. Cette année, l’événement se déroulera du 7 au 11 novembre 2014. Du 7 au 10 novembre, les participants auront à penser et fabriquer un prototype. Une présentation des prototypes sera faite à la fin de l’événement.

Autant vous dire que quand l’on ressort d’un tel événement la vision que l’on peut avoir d’un musée évolue.

Il y a quelques mois de cela, j’ai eu l’occasion de visiter le MUCEM (ou Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée). J’ai également pu visiter le fort Saint Jean puisqu’une passerelle le relie au MUCEM.

Concernant le MUCEM

20140423-170006.jpg
MUCEM

L’architecture peut dérouter de prime abord mais personnellement je l’aime beaucoup !

En revanche en ce qui concerne le reste ce n’est pas la panacée.

Dès l’entrée dans le musée certaines choses m’ont frappé comme, par exemple, le manque flagrant de signalétique.

Il manque par exemple de la signalétique afin de trouver la salle d’exposition au rez de chaussée. Il a fallu que je me renseigne auprès d’un des gardiens du musée. J’étais bien partie pour faire le musée à l’envers.

Il est possible de prendre son ticket sur des bornes mais quand on est chômeur il faut aller directement en caisse. Les caisses ne sont pas forcément hyper visible depuis le point accueil et ce même si cela est marqué en gros au dessus. En revanche les agents d’accueil sont agréables, ce qui n’est pas toujours le cas.

Le Mucem et la passerelle vers le Fort Saint Jean
Le MUCEM et la passerelle vers le Fort Saint Jean

Concernant les collections du musée

Certaines œuvres présentées mériteraient de plus amples explications. Certaines ont bien un encart d’explication mais il faut parfois le chercher, ce qui est à mon avis fort dommage.

Hormis ce point de détail et le fait que le deuxième étage du musée était fermé pour aménagement d’exposition, j’ai aimé me balader dans le musée.

En revanche là où j’ai été agréablement surprise c’est que le MUCEM est doté de tablettes tactiles permettant aux enfants de faire une sorte de chasse au trésor des œuvres.

Mais j’ai aussi discuté avec une mère qui me disait que ces tablettes tactiles avaient un côté négatif car les enfants ne s’intéressaient guère plus que ça aux œuvres présentées dans le programme et aux œuvres environnantes.

Il reste donc des améliorations à faire tant dans la médiation numérique que dans la médiation culturelle !

Le Pharo vu depuis le MUCEM
Le Pharo vu depuis le MUCEM

Le Fort Saint Jean

J’ai connu le fort avant qu’il ne soit réhabilité. Autant vous dire que malgré l’enceinte qui était encore en bon état de conservation, le reste faisait peine à voir.

J’ai donc profité de ma visite au MUCEM pour aller y faire un tour et j’avoue avoir été très surprise par la réhabilitation qui a été faite. La signalétique est pas mal faite. Il y a eu un énorme travail de fait quant à la mise en lumière de ce fort militaire.

Cela ne manque pas de points de vue sur une partie de la ville. En revanche, j’aurais aimé trouver des explications plus détaillées sur le fort en lui même.

Bref vous aurez compris que ma vision des musées à quelque peu changée !

Instagram Month #3

Le dernier Instagram Month que j’ai posté ici date de juillet 2013 autant vous dire que j’ai pris un chouillat de retard ! Comme je n’ai pas envie de vous faire un condensé indigeste des derniers mois de 2013, je vous propose de reprendre donc les Instagram Month mais en décalage.

Non ce n’est absolument pas un poisson d’avril !

Voici un petit aperçu du mois de mars :

IMG_0292
Margarita Framboise
IMG_0365
Nao à Innorobo
IMG_0398
Chargeur kawai qui aide bien !
IMG_0423
Selfie avec Romeo (Aldebaran)
IMG_0598
Expo Rock’n’Roll à la Foire de Lyon
IMG_0234
Tasse Startup Weekend
IMG_0284
Réunion au sommet avec la dream team

Un petit tour aux Arcs !

IMG_0474 IMG_0475 IMG_0498IMG_0535 IMG_0558

Pôle Emploi #8

Il y a bien longtemps que je n’avais parlé de mes aventures avec mon ami Pôle Emploi.

Pôle Emploi et moi ce n’est pas une aventure récente mais c’est une aventure qui se terminera dans quelques mois. Au mois de septembre 2014, je ne toucherais plus les fameuses allocations chômages. C’est un peu un stress mais je pense que je devrais m’en sortir, tout du moins je l’espère.

Mais le propos de ce billet n’est pas là.

Mon propos porte sur la transmission des informations concernant un chômeur.

Quand j’ai créé La Folle Agence en avril 2013, j’avais envoyé une copie de mon Contrat d’Aide Pour l’Emploi (ou CAPE) à une conseillère Pôle Emploi. Je ne sais pas ce qu’il m’a pris de penser que les conseillers se transmettaient les infos ou tout du moins qu’ils prenaient le temps de mettre à jour certaines informations.

Et bien que nenni. Il se trouve qu’il y 2 semaines je recevais une notification comme quoi j’étais convoquée à un « atelier : faire le point sur vos recherches de travail« . J’avoue avoir bien rigolé en voyant ce message. Je voulais me fendre d’un petit mail à ma conseillère mais j’ai trouvé plus opportun d’aller à cette convocation afin qu’elle voit ma thrombine et surtout afin de lui remettre en mains propres mon CAPE.

Je suis donc allée la voir avant que le fameux atelier ne commence. Je lui ait exposé mon cas. Elle m’a regardé d’un air circonspect qui en disait long sur le fait que rien n’avait été mis à jour dans leur base me concernant (il m’est impossible de le notifier quelque part ou alors je n’ai jamais eu les yeux en face des trous pour le notifier sur mon profil).

Ma conseillère a fini par m’avouer que comme j’actualisais mon profil tous les mois afin de percevoir mes indémnisations, elle ne savait pas que j’étais en CAPE car ce n’est pas noté dans mon profil.

Je suis donc repartie sans même avoir assisté à l’atelier en question car j’étais excusée.

Taguée pour les Liebster Awards !

J’ai été tagué par Valérie du blog chapitre onze. Cela doit être la deuxième ou troisième fois que cela arrive depuis l’ouverture du blog.

Voici en quoi consistent les Liebster Awards :

  • Il faut tout d’abord répondre aux onze questions que t’a posée la personne qui t’a tagguée.
  • Il faut ensuite écrire onze choses sur toi.
  • Pour finir, choisir onze nouveaux blogs et leur poser onze nouvelles questions !

Voici donc les questions :

  1. Quel est ton livre de chevet ? Hilarion, l’énigme des fontaines mortes de Christophe Estrada. Cela ce passe à l’Automne 1776 à Aix en Provence. Cela me parle car j’ai vécu à Marseille pendant quelques années et je retrouve dans le livre le peu que je connais de la ville. De plus, l’intrigue est passionnante et le livre se laisse dévorer sans problème.
  2. Si tu devais quitter la France où irais-tu ? C’est un choix difficle, j’hésiterais entre l’Afrique du Sud, le Japon ou l’Australie. J’ai eu la chance de pouvoir visiter l’Afrique du Sud en décembre 2012. L’Australie et le Japon m’ont toujours fait rêver. Mais il y a aussi d’autres endroits que j’aimerais visité.
  3. Connaissais-tu Boris Vian avant la sortie du film L’Ecume des jours ? Oui car j’ai déjà lu des oeuvres de Boris Vian telles que L’Ecume des Jours ou encore L’Arrache Coeur.
  4. Y’a t-il quelque chose que tu regrettes de n’avoir jamais fait ?La seule chose que je pourrais regretté est d’avoir l’impression de ne pas être assez présenté pour certaines personnes.
  5. Qu’as-tu mangé hier soir ? Des coquillettes carbo à ma façon.
  6. A quel(s) jeu(x) joues-tu ? En fait je ne suis pas très jeux hormis peut être des jeux comme Uno ou Jungle Speed voir des jeux sur mon telephone.
  7. Racontes-moi la naissance de ton blog. J’ai commencé par blogguer pour mes ami(e)s et un peu famille quand je suis partie en Grande Bretagne pour la fin de ma maîtrise en 2006. Il était donc assez confidentiel. Puis j’ai changé de plateforme en 2007, j’étais donc sur Hotmail et je suis passée sur Yahoo. Je ne suis pas restée longtemps sur Yahoo car il y avait trop de bug. Mais pareil dans ce cas présent, le blog était assez confidentiel. Puis en 2008, je suis passée sur blogger (la plateforme de google). Et puis par défi j’ai fait en sorte que ce blog ne reste pas tant que cela confidentiel et ce grâce aux réseaux sociaux, comme Facebook ou encore Twitter.  Depuis c’est une belle aventure. Je ne publie pas forcément tous les jours comme peuvent le faire certaines bloggeuses mais je tente de publier assez régulièrement. Mon blog est un peu un fourre tout depuis le début. Je n’ai pas forcément envie de me cantonner à un domaine particulier, je le fait déjà avec mon blog professionnel.
  8. Combien de temps peux-tu rester sans te connecter à internet ? Jamais vraiment très longtemps. Je suis ce que l’on appelle une hyper connectée. J’ai en permanence mon smartphone sur moi. Sinon j’ai deux ordinateurs et une tablette. Les seuls moments où je déconnecte vraiment c’est pour aller dormir ou quand je suis en voyage à l’étranger (la data cela peut coûter vite cher)
  9. La dernière fois que tu as fait une sauvegarde de ton ordinateur c’était quand ? En fait je ne m’occupe pas trop de faire des sauvegardes car j’ai un système de backup régulier sur Dropbox.
  10. Rencontres-tu IRL des gens que tu as connus sur les réseaux sociaux ? Oui car certains de mes amis proche sont des gens que j’ai commencé par suivre les réseaux sociaux. Travaillant dans le web et plus particulièrement dans la communication numérique, j’ai régulièrement l’occasion de rencontrer des contacts pros (certains sont devenus des amis) IRL.
  11. Préfères-tu Facebook ou Twitter ? Je préfère les deux. Je ne tiens pas forcément le même discours sur l’un et sur l’autre. Le public n’est pas forcément le même. Et puis Facebook et Twitter sont aussi mes outils de travail au quotidien car je suis Community Manager au sein de La Folle Agence, structure que j’ai créée en avril 2013.

Onze choses à savoir sur moi :

  1. J’ai le vertige mais ça va je gère
  2. Je suis pas grande et c’est vrai que cela m’a complexé pendant longtemps
  3. je suis une enquiquineuse enfin ça dépend pourquoi
  4. Je suis entrepreneuse, je suis free-lance depuis avril 2013 au sein de La Folle Agence
  5. Je suis une fan de fromage, même si je n’aime pas certains fromages comme le brie ou le camembert
  6. Je suis un vrai lézard
  7. J’aime l’hiver pour la neige et le ski
  8. Je suis une vraie pipelette mais j’essaie de me soigner 🙂
  9. Les voyages et moi c’est une grande histoire d’amour
  10. En voiture je m’agace souvent, ça ne sert à rien je sais !
  11. Je suis ce que l’on appelle une hyper connectée parce qu’avec 2 ordi utilisés, une tablette et un smartphone je suis en permanence connectée (sauf quand je part loin parce que la data ça coûte cher ou que je dort)

Les 11 questions que je me pose sont :

  1. La mode et toi, histoire d’amour ou cela t’importe peu ?
  2. Le numérique présent dans la culture, tu en penses quoi ?
  3. Le voyage et toi, c’est… ?
  4. On te propose de partir sur une île déserte, qu’emporterais-tu ?
  5. On te propose un super pouvoir, tu souhaiterais lequel ?
  6. Ta whishlist de Noël idéale?
  7. Si tu étais une oeuvre d’art, laquelle serais tu ?
  8. Si tu devais changer un élément de ta vie quotidienne, ce serait quoi?
  9. Quel est ton film culte?
  10. Pourquoi blog tu?
  11. A part être bloggueuse, tu ais quoi dans la vraie vie ?

Je passe le flambeau à Misses Lambda, Lalydo, Chez Pat, Juriste In The City, Le Blog du Dimanche, Youggie, My Little Discoveries, Pr@line Lyonnaise, Camille d’Essayage, La Perchée de Service

Weekend modesque !

J’ai passé trois jours début août avec ma copine Elo (misses lambda) et autant vous dire que mon banquier a dû me maudire vu que ma carte bleue a encore chauffé. En même temps, je n’avait pas foutu les pieds dans un magasin depuis trèèèèèèssss longtemps.

Et autant vous dire que la fin des soldes fût un vrai bonheur tant j’ai fait de belles trouvailles.

Petit retour en images des pièces shoppées:

    • Un pantalon kaki – 12€ (Promod)
    • Un sac en daim rose -24€ (Anoki Paris)
    • Une paire de sandale tout cuir noir – 10€ (Mistigriff)
    • Un collier poisson – 5€ (Jacqueline Riu)
    • Haut Somewhere – ancienne collection
    • Lunette de soleil – 8€ (Camaieu)
    • Chapeau de paille – 6€ (Mistigriff)
      • Total – 65€
Veste corail – (Jacqueline Riu)
Collier poisson (Jacqueline Riu)
Sandale tout cuir (Mistigriff)
Pull tête de mort – 12€ (Promod)
Bague – 20€ (Pylône) / Bracelet – cadeau (Galeries Lafayettes)
Sac en daim rose – 24€ (Anouki Paris)
Des boucles d’oreilles tête de mort
  • Un panatalon Mexx – 15,99€ (Mistigriff)
  • Un legging Mex – 7,99€ (Mistigriff)
  • Une nuisette TED LAPIDUS – 9,99€ (Mistigriff)
  • Un t-shirt girly – 7€ (Promod)
Cadeau d’anniversaire

Pour l’annecdote: faire les magasins avec Elo est toujours une énorme partie de rigolade. Comme nous avons les même goûts (ou presque), si l’une essaye un truc et que cela ne lui convient elle le refile à l’autre. De plus, nous arrivons rarement dans un magasin sans que l’on se souvienne de nous et souvent on nous prend pour des soeurs. Autant vous dire que nous deux ensemble c’est souvent une vaste partie de rigolade !

Pole Emploi et moi round #7

La blague du jour (enfin plutôt d’hier) est un mail reçu de la part de Pôle Emploi.

Depuis quelques mois maintenant (10 petits mois), je suis considérée comme chômeuse, bien qu’ayant créée une entreprise en coopérative d’activité. Jusque là rien de bien nouveau me direz vous, depuis le temps on le sait !

Il se trouve que, comme je le disais dans un des premiers articles de mes chroniques sur Pôle Emploi, j’avais demandé à dépendre de Pôle Emploi Cadre se trouvant à Villeurbanne et non du Pôle Emploi se trouvant à moins de 5 minutes de chez moi.

Il se trouve également que depuis le 12 avril et l’envoi de mon dossier d’accompagnement auprès de Pôle Emploi cadre, je n’avais pas eu de nouvelles c’est-à-dire ni convocation par mail ni envoi de demande de réponse à une candidature ni quoique se soit d’autre.

Or hier, quelle ne fût pas ma surprise en recevant un mail de la part de Pôle Emploi. Non pas de Pôle Emploi Cadre mais du Pôle Emploi à côté de chez moi.

Le mail est une ode à la rigolade du début à la fin. Je m’explique:

  • Déjà le fait de recevoir un mail d’un conseiller Pôle Emploi dont tu ne dépends pas ! Non mais allô quoi…
  • Le fait aussi de recevoir un mail pour des emplois qui ne sont pas fait pour moi ! Réveillez-vous et apprenez à cibler les demandeurs d’emploi à qui vous envoyez vos mails. Non pas que je ne veuille pas travailler mais là il ne faut pas abuser non plus !
  • « Proposer des opportunités d’emploi » : je veux bien mais j’aurais préféré autre chose comme opportunité d’emploi que « Chargée d’assistance / Télé-conseillère ». Je n’ai rien contre les personnes qui font ces métiers mais là cela ne va pas être possible. Bref revoyez vos ciblages profils.
  • J’avoue avoir bien rigolé en voyant le listing des compétences demandées. Surtout celle-ci : « Maîtrise du clavier, souris et environnement Windows ». Cela veut il dire que quand on maîtrise un clavier, une souris et un environnement Mac, on est d’office exclu(e) ?
  • Enfin conclure un mail en demandant de ne répondre que « si et seulement si » on est intéressé(e) et surtout pas le fait que si on ne répond pas on ne sera pas radié(e) des listes… Mais bien sûr !

Bref encore un mail qui m’a bien fait rire… J’aurais bien envie de leur écrire ma façon de penser mais je ne le ferais pas.

Voici mon questionnement personnel:

  • Comment une antenne Pôle Emploi peut-elle envoyer des mails à des demandeurs d’emploi ne dépendant pas d’elle?
  • Est-on assez stupide pour ne pas comprendre la tournure du mail et donc comprendre que nous ne sommes pas dans l’obligation de répondre?
  • A quoi servent les profils que les conseillers et conseillères Pôle Emploi nous font remplir à mainte reprise?

Sur ce je vous souhaite une bonne fin d’apres midi et de bonnes vacances pour celles et ceux qui pnt la chance d’être en vacances !

Un carnet !

L’histoire voudrait que bossant dans le web et étant considérée comme une hyper connectée, je note tout dans des docs sur le web. Sauf que l’histoire est un poil différente.

Je note beaucoup de chose sur le net mais c’est essentiellement des notes pour le boulot et encore. J’ai besoin d’écrire à la main certaines idées, de laisser une trace quelque part pour mieux les réfléchir et puis surtout j’ai ce que l’on appel une mémoire photographique.

Noter me permet donc de me souvenir des choses et puis je me suis aperçue que l’écriture sur le net c’est bien mais écrire sur du beau papier c’est tout aussi bien. J’ai toujours un mal fou à trouver quelque chose qui me plaise que ce soit un carnet, un cahier ou un agenda. Je suis capable de passer des heures à regarder, à toucher et souvent à reposer les choses parce qu’il manque le petit plus qui fera que je vais l’acheter.

J’accorde beaucoup d’importance à la qualité du papier tant au toucher qu’au visuel. Il arrive parfois que l’on se moque de moi sur le fait que je bosse dans le web et que j’adore écrire (je vous l’accorde ça n’a pas toujours été le cas).

Mais revenons à nos moutons. Je vais vous raconter en quelques lignes comme j’ai trouvé un super carnet. Il y aurait sûrement des améliorations à faire mais cela faisait bien longtemps que je n’avais tenu entre les mains un carnet de note d’une telle qualité.

Il n’y a pas très longtemps, dans le cadre de mon boulot, j’ai eu l’occasion de rencontrer un entrepreneur et co-fondateur d’une entreprise lyonnaise. Avec ses associés, ils ont créé « Le Papier Fait De La Résistance ».

Le Papier Fait De La Résistance, c’est l’histoire de passionnés du web mais surtout de beaux papiers et de carnets afin d’y noter tout ce qui leur passe par la tête ou presque.

Lors d’un Happy Cuisine organisé par La Cuisine du Web, j’ai donc entendu ce charmant jeune homme me raconter l’histoire de sa société et de ces carnets, le comment du pourquoi de cette création et surtout me donner envie de passer commande.

Un deuxième Happy Cuisine plus tard, je passe commande et reçois quelques jours plus tard le carnet en question, que j’avais furtivement vu lors de ce deuxième Happy Cuisine.

A ma grande surprise, j’ai adoré le carnet tout de suite. La surcouverture blanche est juste pleine de petites phrases tout aussi rigolotes les unes que les autres.

Le carnet en lui même est juste idéal pour écrire, la numérotation des pages est inédite puisque ces dernières sont numérotées en sens inverse de ce qu’il se fait habituellement, une page quadrillée permet de ne pas avoir un texte qui penche et qui ne ressembles à rien, les pages sont détachables et peuvent se ranger dans une pochette à la fin du carnet. L’un des petits plus c’est qu’il se ferme avec un élastique non pas vertical mais horizontal.

Bref plein de petits détails qui ne me font pas regretter cet achat. je n’ai pas encore commencer à écrire dessus car il faut que je finisse d’utiliser mon Moleskine (qui est un très bon achat aussi et sur lequel je ferais sûrement un article (à voir)).

Retrouver Le Papier Fait De la Résistance sur le net:

Un, deux, trois…

Le titre de mon post est un tant soit peu enfantin mais il est absolument assumé !

En fait, il colle totalement à une situation que nous vivons avec une amie dont j’ai quelques fois parler ici. L’amie en question n’est autre qu’Élodie qui comme moi gère un certain nombre de blog. Nous avons récemment décidé d’ouvrir un blog à 4 mains mais contributif aussi.

Je connais Élodie depuis un petit moment et je me souviens l’avoir taquinée sur son côté poisse de chat noir régulier. Mais j’avoue que j’ai aussi un côté poisse de chat noir, certes à un moindre niveau mais il existe.

Il nous arrive régulièrement des histoires plus ou moins rocambolesques et à chaque fois on se dit que cela n’arrive qu’à nous !

Le site que nous avons lancé se nomme donc Poisse de Chat Noir. Nous y racontons nos mésaventures régulières. Mais comme on s’est dit que l’on ne devait pas être les seules a qui cela arrivait nous avons donc, comme dit plus haut, décidées de le rendre contributif. Une simple inscription en tant que contributeur/trice est possible, nous validerons chaque billet.

Donc si vous en avez envie, n’hésitez pas à aller faire un tour et à vous inscrire si vous avez des anecdotes à  nous soumettre !

Instagram Month #2

Après le joli mois de Mai, voici venu celui de Juin…

Un petit afterwork organisé par Mes Bonnes Copines suivit d’un after afterwork entre filles

IMG_7658
Apéro entre filles après l’afterwork Mes Bonnes Copines

Une journée intercoopérative en pleine campagne – une belle journée remplie de rencontres et sous le signe de l’humour

IMG_7443
Journée Intercoopérative à Brignais
IMG_7442
Café Gourmand – Auberge du Garon – Brignais

Profiter de ma terrasse quand il y a du soleil

IMG_7499
Travail et petit dej en terrasse
IMG_7453
Boulot, soleil et terrasse
IMG_7550
Thé vert glacé, soleil, terrasse et boulot
IMG_7497
Pose détente

Ces moments dégustations qui font plaisir

IMG_7460
Moment de douceur

Un peu de street art dans les rues de Lyon

IMG_7486
Street Art à Lyon

Profiter d’une ballade pour se prendre une glace chez Terre à Délices

IMG_7467
Pause glace chez Terre à Délices

Apéro en famille ou entre amis

IMG_7504
Apéro en terrasse
IMG_7527
Apéro en famille – foie gras et vin blanc
IMG_7552
Apéro Mojito entre amis
IMG_7558
Pilon d’un soir : Le devidoir à sopalin
IMG_7536
Apéro Mojito entre voisins

Petit repas en famille

IMG_7564
Entremet glacé mangue/passion/coco, chantilly et coulis de fruits rouges – L’Argenson
IMG_7530
Comme un air de vacances

Changement de tête avec un beau cadeau fait pour mes 30 ans

IMG_7661
Avec mes cheveux longs….
IMG_7683
….avec les cheveux courts

Un weekend mariage complètement hors du temps…

IMG_7624

IMG_7623

IMG_7630

IMG_7618

IMG_7619

Un apéro boulot sympathique

IMG_7691

En mode solde !

IMG_7706
Robe Promod en soldes

Une superbe soirée sur les quais

IMG_7761
Fête de la musique

J’ai testé pour vous #4

Le « J’ai testé pour vous ! » du jour se porte sur la Piscine du Rhône à Lyon.

L’idée d’une piscine en bord de quai est une idée que je trouve originale. C’est en voyant passer le titre d’un article sur cette fameuse piscine sur Lyon City Crunch que je me suis dit pourquoi pas la tester. Bon j’avoue qu’en lisant l’article en question, je me suis fait la réflexion que ce n’était peut être pas une bonne idée.

Mes impressions:

  • les abords sont fréquentés par une faune hétéroclite,
  • les vestiaires sont une mauvaise étape à passer et encore que,
  • le coin pour les gamins est très sympa ainsi que celui avec les transats (dommage qu’il n’y ait pas de parasol),
  • la queue pour y accéder est juste trop longue, bien qu’elle soit du aux fouilles systématiques des sacs et de leur contenu,
  • les contrôles sont un poil excessifs, j’ai eu le droit à un contrôle de mon sac à l’entrée, un contrôle sur le fait que j’enlevais bien mes chaussures avant d’accéder aux vestiaires, un contrôle pour vérifier que sous mon paréo j’avais bien mon maillot,
  • elle est bien pour se poser quelques heures au soleil, il y a de l’espace et on ne se marche pas forcément dessus.

En bref, j’ai beaucoup cette nouvelle version de la Piscine du Rhône, bien qu’il y ait encore quelques petites améliorations à faire. Apparemment les travaux ne sont pas encore totalement terminés.

Mais la pause détente est à refaire. Cela permet de faire une pause et de ne penser qu’à soi même !