Lyon et moi : 1 an d’histoire !

IMG_4082
Parc de la Tête D’Or

Il se trouve qu’aujourd’hui cela fait un an que l’on a signé le bail de notre appartement, même si je ne suis arrivée qu’à Lyon fin septembre l’année dernière. Souvenez-vous je vous en avais parlé ici.

Les premiers mois ayant suivi mon arrivée ont été quelques peu difficiles. Je suis arrivée en automne, je ne connaissais pas grand monde hormis les amis de Mr Chéri et quelques voisins, j’avais beaucoup d’à-priori sur la ville et ses habitants, j’étais au chômage, l’hiver a duré une plombe… Bref mon arrivée n’avair rien d’une arrivée idyllique, hormis le fait que je rejoignais Mr Chéri.

Puis à force de tourner comme un lion en cage, de ne pas trouver de boulot et que Pôle Emploi ne facilite pas les choses… L’idée de monter ma boîte a fait sa réapparition. Donc après un micro combat avec mon ami Pôle, j’ai enfin réussi à la créer dans une coopérative d’activité. J’ai donc créé La Folle Agence (je vous en parlais dans cet article).

IMG_7695
Vue des quais

Depuis le début de l’année 2013, il s’en ait passé des choses. Entre les belles rencontres, la création de ma boite, les projets qui commencent à fleurir les uns après les autres, des weekends et sûrement des vacances qui pointent le bout de leur nez, un blog ayant fait peau neuve…. L’avenir n’est pas rose tous les jours mais on y travaille quotidiennement.

J’ai encore beaucoup de choses à découvrir dans Lyon, des lieux que j’aimerais aller voir comme les Halles de Lyon. Je commence aussi à connaître du monde tant sur le plan perso que sur le plan pro et j’arrive petit à petit à faire sauter les à priori que j’avais sur la ville. Je dois reconnaître que les Lyonnais ne sont pas si fermés que cela, même si la notion de réseau est importante. La ville est agréable à vivre et là où nous sommes situés, le quartier est très sympa, même si ce dernier est en évolution. Et surtout nous avons la chance d’avoir un grand appartement, donnant en partie sur une cour intérieure et que nous avons des voisins plus que sympas.

IMG_4123
Notre appart’
IMG_7499
Pouvoir travailler en terrasse

Il est une question que l’on me pose souvent qui est « Mais Marseille ça ne te manque pas? »

Si forcément cela me manque et pour plusieurs raisons mais pour l’instant je n’envisage pas un instant d’y retourner car malgré tout je me sens bien à Lyon. Il est vrai que oui parfois je me prends à rêver d’y retourner. Mais un an après mon emménagement je ne me sens pas la force de (re)déménager une énième fois. J’ai fait pas loin de 6 déménagements en 7 ans donc je crois que j’ai besoin de me poser aussi !

Et puis la vie lyonnaise est loin d’être comparable à la vie marseillaise. Le rythme de vie n’est pas le même, Lyon est une ville qui bouge beaucoup, beaucoup de choses sont faisables sans voiture, les transports en commun ferment plus tard, il y a un peu plus d’espaces verts permettant de se poser tranquille au soleil, la qualité de vie n’est pas la même… Bref plein de petites choses qui font que OUI j’aime la vie à Lyon !

Même si je reconnais que oui mes copains et mes habitudes de vie à Marseille me manquent, je tente de récréer cela à Lyon 🙂

Les soldes !

Il y a quelques jours, ma copine Élodie m’avait envoyé une photo d’une veste de chez Promod, en me demandant si je pouvais passer voir si à Lyon il leur en restait.

Donc hier direction le centre commercial de La Part Dieu pour aller chez Promod. Malheureusement le magasin ne possédait plus la veste en question.

J’avais dit que je n’irait pas faire les soldes dans les grandes enseignes pour diverses raisons et notamment celle qu’il y a toujours un monde fou et que je préfère largement aller chez Mistigriff. D’autant qu’en étant en béquilles, faire les soldes le premier samedi c’est juste du suicide mental.

N’ayant pas trouvé la veste en question, j’en ai profité pour faire un tour rapide du magasin et je suis tombé sur une robe et un haut que j’ai filé essayer et que j’ai embarqué.

Note à moi même: faire du vide dans mon dressing qui commence à être plus qu’archi plein et qui possède plein de pièces que je porte plus ou très peu.

Donc voici la robe en question shoppée chez Promod:

IMG_7699IMG_7702

J’ai également shoppé ce petit haut que j’adore, il est certe en noir et blanc mais il est simple et fait très classe même sur un jean.

IMG_7708

  • La robe: 35,50 € soldée 20% soit 29,56 €
  • Le haut noit et blanc: 32 € soldé 30% soit 24,46 €
  • Total: 54,02 €

Changer de tête !

L’année dernière j’avais fêté mes trente ans chez ma grand-mère avec toute une bande de copains.

J’avais reçu pleins de beaux cadeaux:

  • Un guide pour l’Afrique du Sud (cf mes chroniques) ainsi que mon billet d’avion aller/retour
  • Un chèche bleu
  • Un collier
  • Des bracelets
  • Une smartbox
  • Un sac zip
  • Un sac Téo Jasmin
  • Une suspension Pylône
  • Une lampe Pylône

Hier en fin d’apres-midi l’idée m’a prise de vouloir changer de tête enfin de coupe de cheveux. Ma smartbox étant une Instant Détente, j’en ai profité pour appeler un salon de coiffure présent sur la smartbox et prendre rendez vous.

L’offre était la suivante:

  • Un diagnostic cheveux et style d’une durée de 45 minutes,
  • Un bain traitant,
  • Un soin spécifique,
  • Un modelage,
  • Une coupe d’entretien

Rendez-vous était donc pris chez Beauty’s Coiffure à Lyon pour ce matin 10h. L’accueil y est agréable et l’équipe souriante. On me demande de m’installer et quelle coiffure je souhaitais. Normalement le thé ou le café sont offerts mais là rien, je n’ai donc pas fait la remarque sur ce point de détail.

En revanche, le diagnostic et le bain traitant je n’y ai pas eu le droit. La coiffeuse est directement passé au shampoing et au soin spécifique puis à la coupe. Je dois avouer que je trouve dommage de proposer quelque chose et de n’en faire que la moité ou presque. J’y retournerait peut être pour l’entretien de ma coupe.

Ce que j’ai apprécié, ce sont les bons de réduction avant de partir et la carte de fidélité. J’ai eu le droit à un bon de 10€ de réduction pour une personne que je parraine et qui en aura un pour moi en retour. J’ai également eu le droit à un bon de réduction de 14€ de réduction sur l’achat d’un vernis de la marque OPI.

Les points forts:

  • Le professionnalisme des coiffeurs
  • L’accueil sympathique de l’équipe
  • Les bons de réductions avant de partir du salon
  • Je suis partie avec la coupe que je voulais
  • L’ambiance « calme » du salon même si ce dernier est situé Place Carnot à Lyon

Les points faibles:

  • Le non respect d’une partie de l’offre Smartbox

Voici le avant/après…

Avec mes cheveux longs
IMG_7682
Avec ma nouvelle coupe

Un grand merci à mes copains pour ces beaux cadeaux 🙂

Beauty’s Coiffure – 8-9 place Carnot 69002 Lyon / 04.78.37.06.31

Un weekend hors du temps !

Il est de ces weekend que l’on oublie pas et ce weekend en fait partis. Il y a quelques semaines un ami m’avait annoncé qu’il se mariait. Cela fait partis des gens à qui on ne dit pas non !
Samedi direction Mogneneins pour le mariage de mes pandas préférés. Oui le surnom de mon couple d’amis c’est panda. Rendez vous était pris pour 16h et un weekend de folie.
Les bords de Saône
Avec Mr Chéri, on avait décidé de partir en total délire panda et nous étions les seuls d’ailleurs. Je dois avouer que cela a eu son petit effet non négligeable. A la mairie, Monsieur Panda m’a regarder avec un air qui en disait long sur son inquiétude quant à nos conneries. Surtout quand il nous a vu arrivés avec nos masques de panda vissé sur nos têtes !
Le fameux masque de panda !
Je pense que je me souviendrais toujours de ce moment, lui me disant « mais ça va pas mieux toi ! tu sais quand même qu’il y a ma famille ! » et moi de lui répondre « mais tu t’attendais à quoi d’autre de ma part ! ». Surtout qu’à ce moment précis, il ne s’attendait strictement pas à ce que sous nos masques nous ayons maquillés nos yeux en mode panda. Et quand nous avons enlevés nos masques, il a eu ce petit sourire de ces gens qui savent que cela peut partir vite en mode conneries !
Mode Panda !
Mode panda inversé
Pendant le vin d’honneur ils avaient sortis le château gonflable pour les enfants. Autant vous dire que si je n’avais pas eu mes béquilles pour cause d’oedème sur le pied, j’aurais été la première à y aller ! Oui j’assume totalement mes presque 31 ans et mon cerveau capable de switcher en mode enfant très vite 🙂
Pendant la soirée, nous sommes partis en mode bêtises à faire ! Au point que je n’avais pas vu mon homme partir jusqu’à ce que Madame Panda demande qui était enfermé dans leur chambre… Bon la redéco de la chambre est simple mais c’est du à la faute de temps et surtout de tentative d’intrusion de Madame Panda 🙂
Bien sûr beaucoup de choses se sont passées mais beaucoup resterons là bas et dans nos souvenirs. C’était un weekend totalement #kawai et #WTF mais de ces weekend qui font du bien !
Ce maraige était à leur image: simple, beau, plein d’émotion, plein de rire, plein de tendresse ! Merci encore les pandas !

Les dragées du mariage
Sur cette belle image, je vous une bonne semaine !

Instagram Month #1

On voir fleurir par ci par là sur la blogo des semaines en photo avec l’application Instagram. Je vous propose un petit retour en images Instagram non pas sur une semaine mais sur un mois (je sais je suis un peu une grande folle dans ma tête) !

Mon Instagram Month portera sur ce jolie mois de mai !

Le chat des voisins qui se prélasse en terrasse !

Un soir Place Bellecour


Un petit déj de vacances !

Un apéro entre amies
Un dîner entre amies

Marseille et ses détails
dejeuner entre amis chez Oogie
marseille et ses details insolites
Vue du Parc Valmer
Expo au Pavillon M
PechaKuchaNight
Un bonne tranche de rigolade
Ma montre Stamps
Marseille et ses détails

Un Digikaapéro à La Cordée Perrache

Petit Détail d’un déjeuner entre amis
Départ pour Paris
Expo à la Maison Rouge sur la relation entre les prsychotrope et les artistes

Marseille et ses petits détails #1 !

 
Avec un bon mois de retard ! 

Ce n’est un secret pour personnes: Marseille et moi c’est une histoire d’amour malgré certains détails de taille qui parfois me font dire que la ville est un sketch (propos que j’assume totalement). D’ailleurs j’en ai confirmation régulièrement.
Et pourtant il y a des choses que j’aime dans la ville. Il faut bien reconnaître que malgré un mauvais entretien de la ville, la saleté quasi permanente et bien d’autres choses, la ville réserve au détours de certaines rues des petites merveilles, limite des coins de paradis. Ces petits détails me font dire que oui j’aime la ville. 

Je n’y ai passer que 6 ans de ma vie et j’aimerais toujours cette ville pour bien des choses. Ces choses que l’ont ne préfère pas expliquer car j’ai souvent entendu que Marseille c’était nul. Non Marseille ce n’est pas nul il faut savoir passer outre pas mal de chose et connaître les bons endroits.

Et comme dirait l’autre, rien ne vaut des images.
Le Parc Valmer et sa vue
Le Parc Valmer et sa vue
Une girafe du Funny Zoo
Lyon à ses pentes de Croix Rousse, Marseille à ses pentes de la Bonne Mère et ses petits détails qui font son charme !

Dimanche shopping et cupcake !

Hier avait lieu de le vide dressing des bloggueuses lyonnaises chez Laureline’s Corner (4 rue Romarin 69001 Lyon). Un endroit sympa, girly et les cupcake sont juste trop bon. La gérante et ses accolytes sont justes adorables.

C’est donc dans une ambiance sympa, conviviale et girly que j’ai pu shoppée tranquillement une robe et un t-shirt.

Petit retour en images:

  • Les pièces que j’ai shoppées
T-Shirt Galerie Lafayette Collection 5€
Robe « See by School Rag » 10€
  • Les pièces vues
J’aurais bien craquer dessus surtout qu’il était à 10€.
Mais j’ai une tonne de manteau et je ne savais pas avec quoi mettre cette pièce.
Chemise Desigual
Sweat Shirt Yves Saint Laurent
  • L’endroit qui acceullais le vide dressing: Laureline’s Corner (tester et approuver plus que largement. L’endroit figure donc dans mes bonnes adresses lyonnaises :))
Tableau vue chez Laureline’s Corner
La carte de chez Laureline’s Corner
Petit coin détente !

Vue dans la rue

Street Art

Pour retrouver Laurelin’s Corner c’est par ici ou ici

Créer son entreprise quand on est au chômage (ou pas) !

C’est souvent un parcours du combattant et il faut avoir les nerfs solides (un peu comme avec Pôle Emploi et consorts).

Quand j’ai commencé à en parler avec la conseillère pôle emploi qui « suit » mon dossier, j’avoue que j’ai eu le droit à une réponse qui m’a laisser plus que dubitative. En fait, elle considérait que cela n’était pas son problème et donc j’ai du me débrouiller seule et aller à la pêche aux infos. Heureusement que je suis quand même bien entourée et que j’ai la chance de connaître des entrepreneurs.

La seule et unique chose qu’a fait ma conseillère c’est de m’inscrire à un atelier sur la création et la reprise d’entreprise, et de me parler d’un salon sur le même thème que l’atelier (salon que j’avais déjà repéré en allant fouiner sur le site de Pôle Emploi (assez mal penser de surcroît)).

Je dois avouer que le salon (très mal indiqué sur le lieu où il se tenait) a été un des déclencheur de ma création d’activité. Cela faisait un moment déjà que je pensais à le faire sans vraiment mettre à exécution la chose.

Donc la création d’entreprise et le chômage c’est possible mais mieux vaut faire attention !

Petite explication en plusieurs points:

  • Quand vous créez votre activité faite le tour des statuts juridiques qui s’offre à vous.
  • Faites attention aussi aux aides auxquelles vous avez le droit (région, département, ville, pôle emploi, CCI…)
  • Tenez compte du fait aussi que vous avez le droit de rentrer dans une coopérative d’activité, ce n’est absolument pas incompatible et si vous avez encore des allocations chômage en cours elles ne vous seront pas supprimées.
  • Faites votre business plan aussi carré que possible. Certain(e)s s’en passe mais c’est toujours un plus. Vous pouvez demander à Pôle Emploi de vous diriger vers des organismes « agréer » par eux.
  • Petit conseil: ne pas rester dans son coin !

Pour expliquer quelques points je vais prendre un cas que je connais par coeur: le mien.

Depuis le 2 octobre 2012, je suis au chômage. Je vous l’accorde ceci n’est pas une nouveauté.

Comme je l’ai déjà dit, ma conseillère se fou un peu de ma création d’entreprise. En fait dans l’antenne Pôle Emploi dont je dépend, il y a deux types de conseillers-ères: ceux/celles qui s’occupent de vous aider dans vos démarche pour retrouver un CDI, un CDD, etc… et ceux/celles qui s’occupe des créateurs/créatrices d’entreprise (ou qui en reprenne une).

Dans mon cas, il faut que je fasse la demande de changement de conseillère. Normalement c’est un micro détail. Pour l’instant je ne l’ai pas encore fait.

Venons en au vif du sujet: la création de La Folle Agence. Oui c’est le nom « commercial » de mon auto entreprise. Ne me demandez pas pourquoi c’est le seul nom qui m’est apparu comme une évidence et parfois il ne vaut mieux pas aller chercher plus loin.

J’ai donc décidé de choisir le statut d’auto entrepreneur (je sent que le gouvernement actuel va vite me le faire regretter). Comme je ne voulais pas me lancer toute seule, j’ai donc choisit de faire partie d’une coopérative d’activité. J’ai rencontrer mon interlocutrice lors d’un salon Pôle Emploi au mois de février.

Pour faire partie d’une coopérative d’activité, il faut avoir un projet et que ce dernier soit facilement assurable. J’entends par « facilement assurable » que certains domaines d’activité nécessitant des garanties particulières, certaines assurances des coopératives sont plus réticentes à donner leur accord (par exemple le bâtiment). De plus, les assurances prennent en gros trois semaines pour donner leur accord.

Une coopérative d’activité vous permet de tester grandeur nature votre projet. Elle vous fournit son numéro de SIRET, son numéro de TVA ainsi qu’un logiciel pour les devis et la facturation. En ce qui concerne la partie comptable et juridique, la coopérative vous fait bénéficier d’une aide dans les deux cas. La coopérative organise aussi régulièrement des ateliers comme « savoir fixer son prix » ou encore sur la prospection clients.

A savoir: deux entreprenuers de la même coopérative se facture leur service en HT.

Pour celles et ceux qui créer leur entreprise mais hors coopérative d’activité et qui sont au chômage, il existe l’ACCRE. L’ACCRE concerne la manière dont vont vous être versées vos indemnités.

  1. 25% à la création, 25% 6 mois plus tard et 50% encore 6 mois plus tard (mais petite vérification à faire au niveau des 50% restant). Ceci est dans le cas où vous avez besoin d’une trésorerie de départ.
  2. Vous gardez vos indemnités mais elles vous sont versées forfaitairement. C’est-à-dire que votre CA ne doit pas dépasser 70% de votre ancien salaire brut si vous souahitez que vos indemnités vous soit versées en complément.

A savoir: vous pouvez aussi demander des aides auprès de votre conseil général, de votre conseil régional ainsi que de la CCI.

Sur ce bonne journée !

Le Marché de la Mode Vintage à Lyon !

En faisant un tour avec Crystila lors de notre weekend modesque, nous avions fait un tour dans des boutiques vintage à Lyon. 
En nous arrêtant dans l’une d’entre elles, Carrie Bradshop (ou ici), le gérant nous avais parler du Marché de la Mode Vintage. J’ai donc profiter d’une belle journée ensoleillé pour aller y faire un petit tour.  Ce marché se tient sur deux jours et à la Halle Tony Garnier. 
Voici donc mon retour sur cette journée:
  • Niveau fringues: rien de bien transcendant et parfois très chères pour ce que c’était
  • Niveau déco: quelques pièces sympa mais souvent bien trop chères pour mon budget
  • Niveau accessoires: j’ai réussi à trouver quelques pièces en fouillant un peu sur les stand.

Sincèrement cela vaut le détour malgrè mon avis un peu tranché sur la question. L’ambiance est hyper sympa. J’y ai croiser des gens habillés totalement vintage et c’est agréable à voir.

Petit tour en images des pièces shopées lors de ce Marché:
Pendentif Mister Jack
Bracelet Ceinture
Paires de boucles d’oreilles

Bref une belle journée !

Weekend modesque et Street Style

Le weekend du 23 mars ma copine Crystila (du blog Misses Lambda) est venue pour 3 jours de shopping…. Autant vous dire que deux blondes ne passant pas inaperçues ça fait carnage dans les rayons des magasins.

Voici un petit bilan du chauffage de carte bleue de ce weekend 🙂

  • Jupe Culotte IKKS – 19,99 € (Mistrigiff)
  • Chemise Bleue Le Temps Des Cerises – 29,99 € (Mistigriff)
  • Tong – 29,99 € (Mistigriff)
  • Ballerine 24,90 € (Mistigriff)
  • Combi-Short DCShoes – 29,99 € (Mistigriff)
  • Pantalon Blanc BCBG MAXARZRIA– 12,49 € (Mistrigriff) *
  • Pull blanc tête de mort – 29,95 (Camaieu)
  • Lunette – 8,95 €(Camaieu)
  • T Shirt – 9,95€ (Camaieu)
  • 2 Foulards – 12,95 € chacun (Camaieu)
  • Converses – 29€ (Tilt Vintage)
  • Chaussure Bensimon – 27 € (Autour du Monde)
  • Chaussure Bensimon Liberty – 45 € (Autour du Monde)
  • Jean – 5 € (friperie)
  • Broche – 15 € (Carry Bradshop)

*Pantalon d’une valeur de 203 €, vendu 24,99 € et acheté 12,49€ après une remise de 50% chez Mistigriff Saxe

Bref un vrai bonheur !

Et voici deux petits look:

  • Jupe Culotte IKKS – 19,99 € (Mistrigiff)
  • T Shirt – 9,95€ (Camaieu)
  • Foulard – 12,95 € (Camaieu)
  • Veste Agnès B (cadeau de ma maman)
  • Converses – 29€ (Tilt Vintage)
    • Total: 71,89 €
  • Chaussure Bensimon – 27 € (Autour du Monde)
  • Cape Camel – 29 €
  • Jean – 5 € (friperie)
  • Cheche 12,95 € (chez Camaieu)
  • Sac Longchamp – Cadeau de ma maman
  • Pull blanc tête de mort – 29,95 € (Camaieu)
  • Tshirt blanc Somewhere – 20 €
  • Lunette – 8,95 €(Camaieu)
    • Total = 132,85 €
Pour les adresses direction la page dédiée et merci Crystila et Mr Chéri pour les photos !

La Combi DC Shoes
Pantalon Blanc BCBG MAXARZRIA
Tong La Scarpa
Ballerine Gérard Pasquier
Les converses (Tilt Vintage)
Mes deux paires de Bensimon