Il y a bien longtemps que je n’avais parlé de mes aventures avec mon ami Pôle Emploi.

Pôle Emploi et moi ce n’est pas une aventure récente mais c’est une aventure qui se terminera dans quelques mois. Au mois de septembre 2014, je ne toucherais plus les fameuses allocations chômages. C’est un peu un stress mais je pense que je devrais m’en sortir, tout du moins je l’espère.

Mais le propos de ce billet n’est pas là.

Mon propos porte sur la transmission des informations concernant un chômeur.

Quand j’ai créé La Folle Agence en avril 2013, j’avais envoyé une copie de mon Contrat d’Aide Pour l’Emploi (ou CAPE) à une conseillère Pôle Emploi. Je ne sais pas ce qu’il m’a pris de penser que les conseillers se transmettaient les infos ou tout du moins qu’ils prenaient le temps de mettre à jour certaines informations.

Et bien que nenni. Il se trouve qu’il y 2 semaines je recevais une notification comme quoi j’étais convoquée à un « atelier : faire le point sur vos recherches de travail« . J’avoue avoir bien rigolé en voyant ce message. Je voulais me fendre d’un petit mail à ma conseillère mais j’ai trouvé plus opportun d’aller à cette convocation afin qu’elle voit ma thrombine et surtout afin de lui remettre en mains propres mon CAPE.

Je suis donc allée la voir avant que le fameux atelier ne commence. Je lui ait exposé mon cas. Elle m’a regardé d’un air circonspect qui en disait long sur le fait que rien n’avait été mis à jour dans leur base me concernant (il m’est impossible de le notifier quelque part ou alors je n’ai jamais eu les yeux en face des trous pour le notifier sur mon profil).

Ma conseillère a fini par m’avouer que comme j’actualisais mon profil tous les mois afin de percevoir mes indémnisations, elle ne savait pas que j’étais en CAPE car ce n’est pas noté dans mon profil.

Je suis donc repartie sans même avoir assisté à l’atelier en question car j’étais excusée.

Laisser un commentaire