J’ai arrêter mon travail vendredi dernier et je suis donc au chômage depuis.

Lorsque vendredi dans l’après midi j’ai appelé pôle emploi, le serveur vocal m’a gentiment dit que les conseillés ne répondaient plus au téléphone après 12h. Cela commençait bien.

J’ai ensuite ouvert la page pôle emploi pour accéder à mon espace, ce ne fut pas possible. Mon compte ayant été désactiver il y a quelque temps de cela. J’ai donc appeler pôle emploi lundi pour leur demander de faire le transfert de mon compte entre Marseille et Lyon, de me donner un rendez vous et de me réactiver mon compte.

Autant le transfert de mon compte a pris 5 minutes, ce qui est un exploit. Autant la réactivation de mon compte n’est toujours pas effective, ce qui au final n’est guère étonnant. La conseillère que j’ai eu au téléphone fût quand même efficace, dans la mesure où elle a quand même pu faire réouvrir des plages de rendez vous avec pôle emploi pour les cadres.

Hier matin, je reçois donc un appel de pôle emploi cadre me disant que je pouvais rappeler le numéro court de pôle emploi pour prendre rendez vous.

Et c’est la que je me suis rendu compte qu’au final pôle emploi n’avait guère changé en 3 ans.

Je m’explique. Quand j’ai rappelé hier pour prendre rendez vous, j’ai eu au téléphone une conseillère qui ne devait pas être là depuis longtemps ou alors l’informatique et elle cela fait 2. Je lui explique que lundi mon dossier a été transféré de Marseille à Lyon et que j’ai eu un appel le matin même (donc hier matin) pour pouvoir prendre rendez vous avec pôle emploi cadre. Jusque là ça va.

Elle me demande alors mon numéro pôle emploi (numéro à 7 chiffres). Je lui donne donc et elle me dit « je vous trouve pas dans la base, vous êtes sûre que vous avez déjà été inscrite? ». À moins d’être amnésique, ce qui n’est pas mon cas, oui je suis sûre. Je lui redonne mon numéro et là il lui manquait la lettre en fin de mon numéro. Je lui redonne le tout mais elle ne me trouve toujours pas. J’ai eu le droit comme réponse à « j’ai trop de chiffres » puis à « j’ai trop de lettres ».

Il a fallu que je lui donne mon numéro de sécurité sociale pour qu’elle me retrouve dans leur base de données.

Une fois que la gentille conseillère m’a retrouvée, il a fallu que je lui répète je ne sais pas combien de fois mon nom de famille (je ne compte pas les fois ou je le lui ait dit avant qu’elle ne me retrouve). Il a fallu également que je lui 3 ou 4 fois que oui je voulais dépendre de pôle emploi cadre qui est à l’autre bout de la ville par rapport à là où j’habite, que oui j’étais disponible pour trouver du travail (si ce n’était pas le cas, je n’appellerais pas), tout ça pour finir par avoir un rendez vous le 26 octobre.

Bref pôle emploi et moi on n’est toujours pas potes !

La suite au prochain épisode….

4 comments on “Pôle Emploi et moi round #1”

  1. On n'est pas mieux loti en Belgique, crois-moi. ici, le sport national, c'est de te faire devenir folle en te renvoyant sans cesse entre deux interlocuteurs.

  2. Bienvenue dans le monde merveilleux de l'administration! Et bonne merde, surtout!

    Pour avoir été à diverses reprises confrontées à des situations à la limite su surréaliste dans le cadre de ma recherche d'emploi, je me rend compte à quel point l'écriture est une précieuse alliée qui permet de ne pas (complètement) péter les plombs…

Laisser un commentaire