Il y a bien longtemps que je n’avais pas parlé de Pôle Emploi. J’avoue que depuis mon dernier article sur mon ami Pôle Emploi, il s’est passé bien des choses.

Il se trouve que pour mes paiements d’indemnités, j’ai eu le droit à 47 jours de carences (non vous ne rêvez pas). Je m’explique sur les 47 jours de carences : Pôle Emploi s’octroie 7 jours de carence avant d’enclencher les paiements et encore cela fonctionne s’ils ne vous demandent pas des papiers soit disant manquant dans votre dossier. Et les 40 jours restants correspondaient aux congés payés que je n’avais pas pris quand j’étais encore salariée.

J’avoue que je n’avais quasiment pas pris de congés car je prévoyais de partir en Afrique du Sud et que dans mon ancienne entreprise quand on posait un jour de congés le vendredi, on nous en décomptait deux donc j’avais prévu large.

J’ai eu mon premier entretien avec mon ami Pôle Emploi le 26 octobre 2012 et j’avais reçu mon dossier 3 jours plus tard parce que soit disant il manquait mon certificat de travail. Dossier que j’avais renvoyé tel quel puisque ce papier était dans le dossier. Quelques jours plus tard je recevais par mail un papier me faisant part que j’étais indemnisable à partir du 17 novembre 2012.

Or au 3 décembre, toujours pas de trace d’indemnisation de la part de Pôle Emploie. J’appelle leur numéro court et là on me dit que mon dossier est bloqué parce qu’il manque un papier. Et là j’explique que ce n’est pas possible, que le papier ne peut pas manquer puisque mon dossier a été envoyé début novembre et qu’il a été validé.

La seule chose qu’elle pouvait faire c’était envoyé un mail au service concerné et que ce dernier me contacterait. Deux jours plus tard, toujours rien. Je rappelle donc le 3949 et là je tombe sur une personne qui me tient le même discours, à savoir que mon dossier est bloqué et qu’à part envoyer un mail, elle ne peut rien faire.

Sauf que là je change totalement de discours en lui disant que si ces collègues ne se bougeaient pas le cul rapidement, je rappellerai et que là je serais beaucoup moins polie que mes deux derniers appels. Sur ce dernier appel, je pars en Afrique du Sud en ayant toujours pas de trace de mon paiement du mois de novembre..

Durant mon voyage, j’ai eu la chance d’avoir accès au net et il se trouve que reçu de leur part un courrier me disant que mon dossier était accepté et me récapitulait mes indemnisations et à partir de quand je pourrais les touchées.Or dans le même temps, je recevais un courrier papier me demandant mon bulletin de salaire du mois de mars 2012 (allez savoir pourquoi). Il a donc fallu que Mr Chéri s’en occupe pour moi.

Morale de l’histoire :  mon paiement pour mes 15 jours de novembre a été fait le 24 décembre. Comme quoi quand on râle un peu, on finit par obtenir ce que l’on veut. Mais il ne faut surtout pas être pressé(e) avec eux.

J’ai eu également un entretien avec ma conseillère Pôle Emploi le 28 janvier 2013. Et là ce fût le drame le plus complet. J’ai eu le droit à un discours des plus négatifs de la part de cette dernière. Dans le genre, « votre CV il est nul car vous n’avez pas eu de retour ». J’avoue que j’en suis restée dubitative dans la mesure où j’ai quand même été contactée par de potentiels recruteurs. Oui mais 3 entretiens, soit par téléphone soit par un réseau social professionnel, correspondent chez Pôle Emploi à rien ! (oui oui rien que dalle).

Elle regarde donc de nouveau mon CV et là elle me dit qu’il ne faut surtout pas qu’il ressemble à ce quoi il est aujourd’hui. Et que de toute façon je pourrais le montrer à 20 personnes, j’aurais autant de réponses différentes. Bref selon elle c’est de la merde et il faudrait que j’assiste à un atelier pour faire mon CV et un atelier pour mes recherches de boulot. Oui mais non, surtout non.

Le pire est arrivé quand j’ai osé lui parler de création d’entreprise. Là ce fût la débandade la plus complète de sa part. Selon elle ce n’est pas dans ces compétences et il faut que j’appelle le 3949. Il faudra donc que je fasse son boulot afin de savoir comment créer mon statut de freelance (enfin d’autoentrepreneur) sans que cela ait un impact quelconque sur mes indemnités et je sais que cela ne va franchement pas être évident ni une partie de plaisir. Parce que les connaissant je sens qu’ils vont encore pas comprendre la moitié des choses correctement.

Début mars j’ai osé poser la question suivante au 3949: « comment faire ma déclaration mensuelle en étant créatrice d’entreprise dans une coopérative d’activité ». Une question, trois réponses.

  • Première réponse du 3949: « vous déclarez 79h et votre CA brut. Il faut nous envoyez également une attestation sur l’honneur chaque mois. » Bref la nana n’avait pas compris la question !
  • Deuxième réponse de ma conseillère pôle emploi: « vous devez faire une demande d’ACCRE ». Dans le genre ça me fait chier de te répondre, je te réponds à côté tant qu’à faire c’est mieux pour te faire perdre du temps.
  • Troisième réponse d’une conseillère pôle emploi chargée des créateurs d’entreprise: « Dans le cadre d’un contrat CAPE, c’est la coopérative qui « conserve » les CA réalisés par vos soins, vous n’avez donc rien à déclarer dans le cadre de l’actualisation. Mais vous devez nous transmettre la copie de votre contrat. » Elle par contre je l’ai bénie. Pour une fois qu’on ne me répond pas de travers, c’est le bonheur.

Du coup j’ai fini par créer « mon entreprise » et j’ai fait ma déclaration en ne le mentionnant pas. Après les réponses auxquelles j’ai eu le droit, ils s’étonnent encore chez Pôle Emploi, que l’on finisse par s’énerver et par limite les insulter.

Bref Pôle Emploi et moi, nous ne sommes toujours pas amis.

Laisser un commentaire