…ses erreurs et surtout que le boulot que l’on fait en gave plus d’un(e).

Ce matin en faisant un tour sur le net, je me suis pris en pleine tronche que certaines bloggeuses en avaient quelque peu marre des annonces de ventes de certaines société de ventes privées en ligne. Réflexe « gamin » de ma part : en parler à une collègue mais là pas de réponse. En revanche, j’ai lâchement fermée ma gueule vis à vis de mes patronnes.

Bon il faut dire que les bloggeuses en question, je les comprends totalement parce que j’envoie je ne sais pas combien de mail par jour pour la totalité des ventes quand je pourrais en envoyer qu’un seul. Et puis quand l’une d’entre elle ne comprend pas que cela ne sert à rien de relancer les gens qui ne veulent pas annoncer nos ventes, cela fait d’autant plus chier rager que vous voyez ce genre de commentaires.

Soit les personnes ne veulent pas annoncer les ventes parce que les produits ne leur plaisent pas soit parce que tout simplement elles en ont marre de recevoir la blinde de mail de la même personne / de la même société. Et ça certaines personnes ont beaucoup de mal à le comprendre.

Enfin bref, comment passer pour une couillonne et une emmerdeuse en 3 post quand on bosse pour boîte. Le pire c’est quand les personnes vous demande de limite harceler les gens en envoyant des mails pour savoir pourquoi les sites et/ou  blog que vous contacter ne vous réponde pas et pour vous expliquer pourquoi il/elle ne communique pas.

Très franchement, à ce stade de mon stage, je n’ai qu’une envie : prendre mes affaires et me casser, leur dire simplement que ce que je fais ne m’intéresse pas et que je ne suis pas la seule à avoir qu’une seule envie : SE BARRER de là.

Je ne suis pas la seule à qui l’on a mis de super missions de stage et qui se retrouve à faire des trucs totalement différents et qui ne correspondent pas du tout aux missions de départ.

Bref tout cela pour dire que la moutarde me monte au nez !

Laisser un commentaire