Ou la vie presque normale d’une CM devenue hôtesse d’accueil en grande surface…. Je vous explique le pourquoi du comment dans les lignes qui suivent !

Il y a quelque temps de cela, je déménageais de Marseille pour venir vivre à Lyon (les raisons ont déjà été expliqués). Ne trouvant pas de travail dans le secteur d’activité que je voulais, je me suis mise à faire le tour des solutions potables à ma disposition. Je créai ainsi La Folle Agence au sein d’un coopérative d’activité en avril 2013. S’en ait suivi quelques années de galère, des mois de bénévolat et de chômage et une année à Normal Sup Lyon, pour que je trouve par le plus grand des hasards un boulot dans un supermarché à côté de chez moi.

Voila comment je suis passée en quelques jours à peine de la galère d’une situation peu enviable à une situation pas forcément bancale mais pas forcément des plus agréables non plus (enfin pour les autres pas pour moi).

Pas agréable pour les autres parce que je me suis entendue dire « non mais c’est pas ton boulot, tu mérites mieux même si cela te sors de la galère ».

Bref le boulot en lui même était assez simple : répondre au téléphone, répondre aux clients en magasin, prendre les éventuels retours de marchandises, ouvrir une caisse quand il y avait trop de monde, gérer les caisses automatiques… Le boulot d’une hôtesse d’accueil en grande surface.

[Edit]

J’avais commencé cet article fin décembre, j’étais alors encore période d’essai et faisais tout pour garder ce job surtout que cela me permettais de ne pas m’inscrire au RSI (puisque je vais donner des cours) et de m’éviter toutes les merdes avec des administrations comme Pôle Emploi et la CAF. Mais cela c’était avant que je n’apprenne que ma période d’essai n’était pas reconduite. Bref que j’étais tout simplement virée de mon travail d’hôtesse d’accueil.

Je n’ai eu d’autres explications de la part du directeur du magasin que deux responsables avaient discutés de mon « cas » et que ces personnes n’étaient pas satisfaites de mon travail sans autre forme de remerciement.

J’avais une responsable des plus sympathiques, qui quand elle avait un truc te le disait sans détour, qui avait vraiment besoin d’une troisième personne pour les aidés à gérer l’accueil parce qu’à deux c’est loin d’être simple, qui faisait des heures sans les compter et sans pour autant être payée pour. Mon souhait n’est pas de dénigré mon ancien travail mais juste de relater des faits réels. J’ai tenté d’aller récupérer les documents administratifs nécessaires pour Pôle Emploi mais ils n’étaient pas fait au moment où j’y suis allé, on m’a demandé de repasser pour les prendre.

C’était un boulot  qui me permettait de voir du monde. La plupart du temps les clients avaient le sourire, les anglophones étaient sommes toute content d’avoir quelqu’un qui comprenait et parlait leur langue, de temps à autre nous avions des compliments de la part de clients satisfaits.

C’est un boulot qui n’est pas toujours simple. Les clients ne se rendent pas toujours compte que la personne qu’ils ont en face à fait des études et qu’elle n’est pas forcément à ce poste par choix. Souvent les clients pensent qu’ils sont les rois du monde et qu’ils peuvent tout se permettre. Même si dans certains j’aurais aimé dire le fond de ma pensée à des clients « chiants » je ne pouvais pas. On n’imagine pas le nombre d’agressions verbales qu’on doit subir par jour dans ce genre de métier et autant vous dire que certains jours ce n’est pas simple de devoir prendre sur soi pour ne pas dire à un client qu’il est définitivement con et que non sa demande ne peux être satisfaite. Le pire étant de faire comprendre aux clients que non à l’accueil nous ne connaissons pas tous les rayons du magasin par coeur et encore moins les références produits.

Bref je suis de nouveau à la recherche d’un travail dans le domaine du Social Média ou des missions en tant que freelance ! Mon CV se trouve par ici et mon site pro est par