Étiquette : lyon

Ma vie (presque) normale

Ou la vie presque normale d’une CM devenue hôtesse d’accueil en grande surface…. Je vous explique le pourquoi du comment dans les lignes qui suivent !

Il y a quelque temps de cela, je déménageais de Marseille pour venir vivre à Lyon (les raisons ont déjà été expliqués). Ne trouvant pas de travail dans le secteur d’activité que je voulais, je me suis mise à faire le tour des solutions potables à ma disposition. Je créai ainsi La Folle Agence au sein d’un coopérative d’activité en avril 2013. S’en ait suivi quelques années de galère, des mois de bénévolat et de chômage et une année à Normal Sup Lyon, pour que je trouve par le plus grand des hasards un boulot dans un supermarché à côté de chez moi.

Voila comment je suis passée en quelques jours à peine de la galère d’une situation peu enviable à une situation pas forcément bancale mais pas forcément des plus agréables non plus (enfin pour les autres pas pour moi).

Pas agréable pour les autres parce que je me suis entendue dire « non mais c’est pas ton boulot, tu mérites mieux même si cela te sors de la galère ».

Bref le boulot en lui même était assez simple : répondre au téléphone, répondre aux clients en magasin, prendre les éventuels retours de marchandises, ouvrir une caisse quand il y avait trop de monde, gérer les caisses automatiques… Le boulot d’une hôtesse d’accueil en grande surface.

[Edit]

J’avais commencé cet article fin décembre, j’étais alors encore période d’essai et faisais tout pour garder ce job surtout que cela me permettais de ne pas m’inscrire au RSI (puisque je vais donner des cours) et de m’éviter toutes les merdes avec des administrations comme Pôle Emploi et la CAF. Mais cela c’était avant que je n’apprenne que ma période d’essai n’était pas reconduite. Bref que j’étais tout simplement virée de mon travail d’hôtesse d’accueil.

Je n’ai eu d’autres explications de la part du directeur du magasin que deux responsables avaient discutés de mon « cas » et que ces personnes n’étaient pas satisfaites de mon travail sans autre forme de remerciement.

J’avais une responsable des plus sympathiques, qui quand elle avait un truc te le disait sans détour, qui avait vraiment besoin d’une troisième personne pour les aidés à gérer l’accueil parce qu’à deux c’est loin d’être simple, qui faisait des heures sans les compter et sans pour autant être payée pour. Mon souhait n’est pas de dénigré mon ancien travail mais juste de relater des faits réels. J’ai tenté d’aller récupérer les documents administratifs nécessaires pour Pôle Emploi mais ils n’étaient pas fait au moment où j’y suis allé, on m’a demandé de repasser pour les prendre.

C’était un boulot  qui me permettait de voir du monde. La plupart du temps les clients avaient le sourire, les anglophones étaient sommes toute content d’avoir quelqu’un qui comprenait et parlait leur langue, de temps à autre nous avions des compliments de la part de clients satisfaits.

C’est un boulot qui n’est pas toujours simple. Les clients ne se rendent pas toujours compte que la personne qu’ils ont en face à fait des études et qu’elle n’est pas forcément à ce poste par choix. Souvent les clients pensent qu’ils sont les rois du monde et qu’ils peuvent tout se permettre. Même si dans certains j’aurais aimé dire le fond de ma pensée à des clients « chiants » je ne pouvais pas. On n’imagine pas le nombre d’agressions verbales qu’on doit subir par jour dans ce genre de métier et autant vous dire que certains jours ce n’est pas simple de devoir prendre sur soi pour ne pas dire à un client qu’il est définitivement con et que non sa demande ne peux être satisfaite. Le pire étant de faire comprendre aux clients que non à l’accueil nous ne connaissons pas tous les rayons du magasin par coeur et encore moins les références produits.

Bref je suis de nouveau à la recherche d’un travail dans le domaine du Social Média ou des missions en tant que freelance ! Mon CV se trouve par ici et mon site pro est par

L’Italie à Lyon !

Il y a quelques semaines je recevais une invitation de la part d’une blogueuse (que je suis depuis quelques temps déjà) pour une dégustation de Jambon de Parme.

En cette fin avril et sous le soleil lyonnais, direction les Halles de Lyon chez Ciao Ciao pour de belles rencontres et une dégustation de produits Italien. Nous avons dégusté du Jambon de Parme (AOC) 18 mois et 24 mois.

Autant vous dire que ce fût un vrai régal gustatif.

De gauche à droite : Jambon de Parme 18 mois, vins italien, bugnes, parmesan

 Ce fût l’occasion aussi de rencontrer des blogueuses que je n’avais toujours pas rencontré depuis que je suis à Lyon. Oui je sais 3 ans pour les rencontrer c’est un poil long… Bref ce fût un plaisir de les croiser.

Nous avons eu également eu le droit de repartir avec un tablier et une boite contenant du Jambon de Parme.

Pôle Emploi, la CAF et moi !

cafPOLE EMPLOI

Pôle Emploi et moi c’est une grande histoire d’amour ou pas.

C’est une histoire qui a commencé en 2009 et qui n’a jamais été simple. Quand je me suis inscrite la première fois, la conseillère a voulu absolument me mettre dans la case journaliste alors que je n’ai jamais fait d’études dans ce domaine (je n’ai rien contre les journalistes, que l’on soit d’accord).

Entre temps j’ai trouvé du boulot sur Marseille, du coup je me suis faite oublier de Pôle Emploi.

Puis j’ai déménagé à Lyon et il a fallu que je recommence le barouf de l’inscription avec une petite « complication » : le changement de ville et de département.

Et là quelle ne fût pas ma surprise quand la personne au bout du fil m’a dit « c’est bon votre dossier est transféré » et ceci en moins de 5 minutes. Ensuite ce fût une galère inimaginable pour avoir un rendez vous chez Pôle Emploi Cadre.

La conseillère au téléphone voulait absolument que je sois au Pôle Emploi à côté de chez moi, alors que je ne voulais pas. Une fois l’inscription faite, j’ai dû changer 3 ou 4 fois de conseillère. La dernière fût la plus réactive et celle qui m’a fait meilleure impression que ces consoeurs car c’était la moins pire (moins de 20 minutes en entretien).

Mon histoire avec Pôle Emploi se finit donc le 15 novembre (et non en septembre comme je l’avais écrit). J’ai donc fait début octobre une simulation sur le site de la CAF afin de savoir si j’étais éligible au RSA. Comme je suis à mi-temps depuis le 1er septembre, je n’aurais le droit qu’à un RSA complémentaire.

J’ai eu le droit à une micro galère avec la CAF. Leur site ne reconnaissait pas mon adresse postale et aussi le fait que j’avais « trop gagné » pour pouvoir prétendre à un RSA complémentaire.

Je m’explique : si je me référerais à la simulation sur le site de la CAF, je n’avais absolument droit à rien même le RSA afin d’avoir un complément de revenu. Bref, je me suis dit que ça allait être compliqué d’y avoir le droit.

Au final, je suis passée hier dans les locaux de la CAF. J’ai eu le droit d’être reçu dans un bureau sans âme par une jeune femme qui a pu me faire une simulation de droit au RSA avec et sans Aide au Logement. Autant vous dire que les sommes annoncées sont dérisoires. Mais bon je ne vais pas avoir trop le choix quant à la somme allouée donc je vais faire avec. Je suis donc repartie avec un dossier de RSA à remplir ainsi qu’un dossier de demande d’aide au logement. Maintenant, et comme dirait l’autre, « wait and see ».

 Je vous laisse donc sur ce clap de demi fin.

Instagram Month #3

Le dernier Instagram Month que j’ai posté ici date de juillet 2013 autant vous dire que j’ai pris un chouillat de retard ! Comme je n’ai pas envie de vous faire un condensé indigeste des derniers mois de 2013, je vous propose de reprendre donc les Instagram Month mais en décalage.

Non ce n’est absolument pas un poisson d’avril !

Voici un petit aperçu du mois de mars :

IMG_0292
Margarita Framboise
IMG_0365
Nao à Innorobo
IMG_0398
Chargeur kawai qui aide bien !
IMG_0423
Selfie avec Romeo (Aldebaran)
IMG_0598
Expo Rock’n’Roll à la Foire de Lyon
IMG_0234
Tasse Startup Weekend
IMG_0284
Réunion au sommet avec la dream team

Un petit tour aux Arcs !

IMG_0474 IMG_0475 IMG_0498IMG_0535 IMG_0558

Weekend modesque !

J’ai passé trois jours début août avec ma copine Elo (misses lambda) et autant vous dire que mon banquier a dû me maudire vu que ma carte bleue a encore chauffé. En même temps, je n’avait pas foutu les pieds dans un magasin depuis trèèèèèèssss longtemps.

Et autant vous dire que la fin des soldes fût un vrai bonheur tant j’ai fait de belles trouvailles.

Petit retour en images des pièces shoppées:

    • Un pantalon kaki – 12€ (Promod)
    • Un sac en daim rose -24€ (Anoki Paris)
    • Une paire de sandale tout cuir noir – 10€ (Mistigriff)
    • Un collier poisson – 5€ (Jacqueline Riu)
    • Haut Somewhere – ancienne collection
    • Lunette de soleil – 8€ (Camaieu)
    • Chapeau de paille – 6€ (Mistigriff)
      • Total – 65€
Veste corail – (Jacqueline Riu)
Collier poisson (Jacqueline Riu)
Sandale tout cuir (Mistigriff)
Pull tête de mort – 12€ (Promod)
Bague – 20€ (Pylône) / Bracelet – cadeau (Galeries Lafayettes)
Sac en daim rose – 24€ (Anouki Paris)
Des boucles d’oreilles tête de mort
  • Un panatalon Mexx – 15,99€ (Mistigriff)
  • Un legging Mex – 7,99€ (Mistigriff)
  • Une nuisette TED LAPIDUS – 9,99€ (Mistigriff)
  • Un t-shirt girly – 7€ (Promod)
Cadeau d’anniversaire

Pour l’annecdote: faire les magasins avec Elo est toujours une énorme partie de rigolade. Comme nous avons les même goûts (ou presque), si l’une essaye un truc et que cela ne lui convient elle le refile à l’autre. De plus, nous arrivons rarement dans un magasin sans que l’on se souvienne de nous et souvent on nous prend pour des soeurs. Autant vous dire que nous deux ensemble c’est souvent une vaste partie de rigolade !

Pole Emploi et moi round #7

La blague du jour (enfin plutôt d’hier) est un mail reçu de la part de Pôle Emploi.

Depuis quelques mois maintenant (10 petits mois), je suis considérée comme chômeuse, bien qu’ayant créée une entreprise en coopérative d’activité. Jusque là rien de bien nouveau me direz vous, depuis le temps on le sait !

Il se trouve que, comme je le disais dans un des premiers articles de mes chroniques sur Pôle Emploi, j’avais demandé à dépendre de Pôle Emploi Cadre se trouvant à Villeurbanne et non du Pôle Emploi se trouvant à moins de 5 minutes de chez moi.

Il se trouve également que depuis le 12 avril et l’envoi de mon dossier d’accompagnement auprès de Pôle Emploi cadre, je n’avais pas eu de nouvelles c’est-à-dire ni convocation par mail ni envoi de demande de réponse à une candidature ni quoique se soit d’autre.

Or hier, quelle ne fût pas ma surprise en recevant un mail de la part de Pôle Emploi. Non pas de Pôle Emploi Cadre mais du Pôle Emploi à côté de chez moi.

Le mail est une ode à la rigolade du début à la fin. Je m’explique:

  • Déjà le fait de recevoir un mail d’un conseiller Pôle Emploi dont tu ne dépends pas ! Non mais allô quoi…
  • Le fait aussi de recevoir un mail pour des emplois qui ne sont pas fait pour moi ! Réveillez-vous et apprenez à cibler les demandeurs d’emploi à qui vous envoyez vos mails. Non pas que je ne veuille pas travailler mais là il ne faut pas abuser non plus !
  • « Proposer des opportunités d’emploi » : je veux bien mais j’aurais préféré autre chose comme opportunité d’emploi que « Chargée d’assistance / Télé-conseillère ». Je n’ai rien contre les personnes qui font ces métiers mais là cela ne va pas être possible. Bref revoyez vos ciblages profils.
  • J’avoue avoir bien rigolé en voyant le listing des compétences demandées. Surtout celle-ci : « Maîtrise du clavier, souris et environnement Windows ». Cela veut il dire que quand on maîtrise un clavier, une souris et un environnement Mac, on est d’office exclu(e) ?
  • Enfin conclure un mail en demandant de ne répondre que « si et seulement si » on est intéressé(e) et surtout pas le fait que si on ne répond pas on ne sera pas radié(e) des listes… Mais bien sûr !

Bref encore un mail qui m’a bien fait rire… J’aurais bien envie de leur écrire ma façon de penser mais je ne le ferais pas.

Voici mon questionnement personnel:

  • Comment une antenne Pôle Emploi peut-elle envoyer des mails à des demandeurs d’emploi ne dépendant pas d’elle?
  • Est-on assez stupide pour ne pas comprendre la tournure du mail et donc comprendre que nous ne sommes pas dans l’obligation de répondre?
  • A quoi servent les profils que les conseillers et conseillères Pôle Emploi nous font remplir à mainte reprise?

Sur ce je vous souhaite une bonne fin d’apres midi et de bonnes vacances pour celles et ceux qui pnt la chance d’être en vacances !

Un carnet !

L’histoire voudrait que bossant dans le web et étant considérée comme une hyper connectée, je note tout dans des docs sur le web. Sauf que l’histoire est un poil différente.

Je note beaucoup de chose sur le net mais c’est essentiellement des notes pour le boulot et encore. J’ai besoin d’écrire à la main certaines idées, de laisser une trace quelque part pour mieux les réfléchir et puis surtout j’ai ce que l’on appel une mémoire photographique.

Noter me permet donc de me souvenir des choses et puis je me suis aperçue que l’écriture sur le net c’est bien mais écrire sur du beau papier c’est tout aussi bien. J’ai toujours un mal fou à trouver quelque chose qui me plaise que ce soit un carnet, un cahier ou un agenda. Je suis capable de passer des heures à regarder, à toucher et souvent à reposer les choses parce qu’il manque le petit plus qui fera que je vais l’acheter.

J’accorde beaucoup d’importance à la qualité du papier tant au toucher qu’au visuel. Il arrive parfois que l’on se moque de moi sur le fait que je bosse dans le web et que j’adore écrire (je vous l’accorde ça n’a pas toujours été le cas).

Mais revenons à nos moutons. Je vais vous raconter en quelques lignes comme j’ai trouvé un super carnet. Il y aurait sûrement des améliorations à faire mais cela faisait bien longtemps que je n’avais tenu entre les mains un carnet de note d’une telle qualité.

Il n’y a pas très longtemps, dans le cadre de mon boulot, j’ai eu l’occasion de rencontrer un entrepreneur et co-fondateur d’une entreprise lyonnaise. Avec ses associés, ils ont créé « Le Papier Fait De La Résistance ».

Le Papier Fait De La Résistance, c’est l’histoire de passionnés du web mais surtout de beaux papiers et de carnets afin d’y noter tout ce qui leur passe par la tête ou presque.

Lors d’un Happy Cuisine organisé par La Cuisine du Web, j’ai donc entendu ce charmant jeune homme me raconter l’histoire de sa société et de ces carnets, le comment du pourquoi de cette création et surtout me donner envie de passer commande.

Un deuxième Happy Cuisine plus tard, je passe commande et reçois quelques jours plus tard le carnet en question, que j’avais furtivement vu lors de ce deuxième Happy Cuisine.

A ma grande surprise, j’ai adoré le carnet tout de suite. La surcouverture blanche est juste pleine de petites phrases tout aussi rigolotes les unes que les autres.

Le carnet en lui même est juste idéal pour écrire, la numérotation des pages est inédite puisque ces dernières sont numérotées en sens inverse de ce qu’il se fait habituellement, une page quadrillée permet de ne pas avoir un texte qui penche et qui ne ressembles à rien, les pages sont détachables et peuvent se ranger dans une pochette à la fin du carnet. L’un des petits plus c’est qu’il se ferme avec un élastique non pas vertical mais horizontal.

Bref plein de petits détails qui ne me font pas regretter cet achat. je n’ai pas encore commencer à écrire dessus car il faut que je finisse d’utiliser mon Moleskine (qui est un très bon achat aussi et sur lequel je ferais sûrement un article (à voir)).

Retrouver Le Papier Fait De la Résistance sur le net:

Instagram Month #2

Après le joli mois de Mai, voici venu celui de Juin…

Un petit afterwork organisé par Mes Bonnes Copines suivit d’un after afterwork entre filles

IMG_7658
Apéro entre filles après l’afterwork Mes Bonnes Copines

Une journée intercoopérative en pleine campagne – une belle journée remplie de rencontres et sous le signe de l’humour

IMG_7443
Journée Intercoopérative à Brignais
IMG_7442
Café Gourmand – Auberge du Garon – Brignais

Profiter de ma terrasse quand il y a du soleil

IMG_7499
Travail et petit dej en terrasse
IMG_7453
Boulot, soleil et terrasse
IMG_7550
Thé vert glacé, soleil, terrasse et boulot
IMG_7497
Pose détente

Ces moments dégustations qui font plaisir

IMG_7460
Moment de douceur

Un peu de street art dans les rues de Lyon

IMG_7486
Street Art à Lyon

Profiter d’une ballade pour se prendre une glace chez Terre à Délices

IMG_7467
Pause glace chez Terre à Délices

Apéro en famille ou entre amis

IMG_7504
Apéro en terrasse
IMG_7527
Apéro en famille – foie gras et vin blanc
IMG_7552
Apéro Mojito entre amis
IMG_7558
Pilon d’un soir : Le devidoir à sopalin
IMG_7536
Apéro Mojito entre voisins

Petit repas en famille

IMG_7564
Entremet glacé mangue/passion/coco, chantilly et coulis de fruits rouges – L’Argenson
IMG_7530
Comme un air de vacances

Changement de tête avec un beau cadeau fait pour mes 30 ans

IMG_7661
Avec mes cheveux longs….
IMG_7683
….avec les cheveux courts

Un weekend mariage complètement hors du temps…

IMG_7624

IMG_7623

IMG_7630

IMG_7618

IMG_7619

Un apéro boulot sympathique

IMG_7691

En mode solde !

IMG_7706
Robe Promod en soldes

Une superbe soirée sur les quais

IMG_7761
Fête de la musique

J’ai testé pour vous #4

Le « J’ai testé pour vous ! » du jour se porte sur la Piscine du Rhône à Lyon.

L’idée d’une piscine en bord de quai est une idée que je trouve originale. C’est en voyant passer le titre d’un article sur cette fameuse piscine sur Lyon City Crunch que je me suis dit pourquoi pas la tester. Bon j’avoue qu’en lisant l’article en question, je me suis fait la réflexion que ce n’était peut être pas une bonne idée.

Mes impressions:

  • les abords sont fréquentés par une faune hétéroclite,
  • les vestiaires sont une mauvaise étape à passer et encore que,
  • le coin pour les gamins est très sympa ainsi que celui avec les transats (dommage qu’il n’y ait pas de parasol),
  • la queue pour y accéder est juste trop longue, bien qu’elle soit du aux fouilles systématiques des sacs et de leur contenu,
  • les contrôles sont un poil excessifs, j’ai eu le droit à un contrôle de mon sac à l’entrée, un contrôle sur le fait que j’enlevais bien mes chaussures avant d’accéder aux vestiaires, un contrôle pour vérifier que sous mon paréo j’avais bien mon maillot,
  • elle est bien pour se poser quelques heures au soleil, il y a de l’espace et on ne se marche pas forcément dessus.

En bref, j’ai beaucoup cette nouvelle version de la Piscine du Rhône, bien qu’il y ait encore quelques petites améliorations à faire. Apparemment les travaux ne sont pas encore totalement terminés.

Mais la pause détente est à refaire. Cela permet de faire une pause et de ne penser qu’à soi même !

Lyon et moi : 1 an d’histoire !

IMG_4082
Parc de la Tête D’Or

Il se trouve qu’aujourd’hui cela fait un an que l’on a signé le bail de notre appartement, même si je ne suis arrivée qu’à Lyon fin septembre l’année dernière. Souvenez-vous je vous en avais parlé ici.

Les premiers mois ayant suivi mon arrivée ont été quelques peu difficiles. Je suis arrivée en automne, je ne connaissais pas grand monde hormis les amis de Mr Chéri et quelques voisins, j’avais beaucoup d’à-priori sur la ville et ses habitants, j’étais au chômage, l’hiver a duré une plombe… Bref mon arrivée n’avair rien d’une arrivée idyllique, hormis le fait que je rejoignais Mr Chéri.

Puis à force de tourner comme un lion en cage, de ne pas trouver de boulot et que Pôle Emploi ne facilite pas les choses… L’idée de monter ma boîte a fait sa réapparition. Donc après un micro combat avec mon ami Pôle, j’ai enfin réussi à la créer dans une coopérative d’activité. J’ai donc créé La Folle Agence (je vous en parlais dans cet article).

IMG_7695
Vue des quais

Depuis le début de l’année 2013, il s’en ait passé des choses. Entre les belles rencontres, la création de ma boite, les projets qui commencent à fleurir les uns après les autres, des weekends et sûrement des vacances qui pointent le bout de leur nez, un blog ayant fait peau neuve…. L’avenir n’est pas rose tous les jours mais on y travaille quotidiennement.

J’ai encore beaucoup de choses à découvrir dans Lyon, des lieux que j’aimerais aller voir comme les Halles de Lyon. Je commence aussi à connaître du monde tant sur le plan perso que sur le plan pro et j’arrive petit à petit à faire sauter les à priori que j’avais sur la ville. Je dois reconnaître que les Lyonnais ne sont pas si fermés que cela, même si la notion de réseau est importante. La ville est agréable à vivre et là où nous sommes situés, le quartier est très sympa, même si ce dernier est en évolution. Et surtout nous avons la chance d’avoir un grand appartement, donnant en partie sur une cour intérieure et que nous avons des voisins plus que sympas.

IMG_4123
Notre appart’
IMG_7499
Pouvoir travailler en terrasse

Il est une question que l’on me pose souvent qui est « Mais Marseille ça ne te manque pas? »

Si forcément cela me manque et pour plusieurs raisons mais pour l’instant je n’envisage pas un instant d’y retourner car malgré tout je me sens bien à Lyon. Il est vrai que oui parfois je me prends à rêver d’y retourner. Mais un an après mon emménagement je ne me sens pas la force de (re)déménager une énième fois. J’ai fait pas loin de 6 déménagements en 7 ans donc je crois que j’ai besoin de me poser aussi !

Et puis la vie lyonnaise est loin d’être comparable à la vie marseillaise. Le rythme de vie n’est pas le même, Lyon est une ville qui bouge beaucoup, beaucoup de choses sont faisables sans voiture, les transports en commun ferment plus tard, il y a un peu plus d’espaces verts permettant de se poser tranquille au soleil, la qualité de vie n’est pas la même… Bref plein de petites choses qui font que OUI j’aime la vie à Lyon !

Même si je reconnais que oui mes copains et mes habitudes de vie à Marseille me manquent, je tente de récréer cela à Lyon 🙂