Étiquette : pôle emploi

Pôle Emploi, la CAF et moi !

cafPOLE EMPLOI

Pôle Emploi et moi c’est une grande histoire d’amour ou pas.

C’est une histoire qui a commencé en 2009 et qui n’a jamais été simple. Quand je me suis inscrite la première fois, la conseillère a voulu absolument me mettre dans la case journaliste alors que je n’ai jamais fait d’études dans ce domaine (je n’ai rien contre les journalistes, que l’on soit d’accord).

Entre temps j’ai trouvé du boulot sur Marseille, du coup je me suis faite oublier de Pôle Emploi.

Puis j’ai déménagé à Lyon et il a fallu que je recommence le barouf de l’inscription avec une petite « complication » : le changement de ville et de département.

Et là quelle ne fût pas ma surprise quand la personne au bout du fil m’a dit « c’est bon votre dossier est transféré » et ceci en moins de 5 minutes. Ensuite ce fût une galère inimaginable pour avoir un rendez vous chez Pôle Emploi Cadre.

La conseillère au téléphone voulait absolument que je sois au Pôle Emploi à côté de chez moi, alors que je ne voulais pas. Une fois l’inscription faite, j’ai dû changer 3 ou 4 fois de conseillère. La dernière fût la plus réactive et celle qui m’a fait meilleure impression que ces consoeurs car c’était la moins pire (moins de 20 minutes en entretien).

Mon histoire avec Pôle Emploi se finit donc le 15 novembre (et non en septembre comme je l’avais écrit). J’ai donc fait début octobre une simulation sur le site de la CAF afin de savoir si j’étais éligible au RSA. Comme je suis à mi-temps depuis le 1er septembre, je n’aurais le droit qu’à un RSA complémentaire.

J’ai eu le droit à une micro galère avec la CAF. Leur site ne reconnaissait pas mon adresse postale et aussi le fait que j’avais « trop gagné » pour pouvoir prétendre à un RSA complémentaire.

Je m’explique : si je me référerais à la simulation sur le site de la CAF, je n’avais absolument droit à rien même le RSA afin d’avoir un complément de revenu. Bref, je me suis dit que ça allait être compliqué d’y avoir le droit.

Au final, je suis passée hier dans les locaux de la CAF. J’ai eu le droit d’être reçu dans un bureau sans âme par une jeune femme qui a pu me faire une simulation de droit au RSA avec et sans Aide au Logement. Autant vous dire que les sommes annoncées sont dérisoires. Mais bon je ne vais pas avoir trop le choix quant à la somme allouée donc je vais faire avec. Je suis donc repartie avec un dossier de RSA à remplir ainsi qu’un dossier de demande d’aide au logement. Maintenant, et comme dirait l’autre, « wait and see ».

 Je vous laisse donc sur ce clap de demi fin.

Pôle Emploi #8

Il y a bien longtemps que je n’avais parlé de mes aventures avec mon ami Pôle Emploi.

Pôle Emploi et moi ce n’est pas une aventure récente mais c’est une aventure qui se terminera dans quelques mois. Au mois de septembre 2014, je ne toucherais plus les fameuses allocations chômages. C’est un peu un stress mais je pense que je devrais m’en sortir, tout du moins je l’espère.

Mais le propos de ce billet n’est pas là.

Mon propos porte sur la transmission des informations concernant un chômeur.

Quand j’ai créé La Folle Agence en avril 2013, j’avais envoyé une copie de mon Contrat d’Aide Pour l’Emploi (ou CAPE) à une conseillère Pôle Emploi. Je ne sais pas ce qu’il m’a pris de penser que les conseillers se transmettaient les infos ou tout du moins qu’ils prenaient le temps de mettre à jour certaines informations.

Et bien que nenni. Il se trouve qu’il y 2 semaines je recevais une notification comme quoi j’étais convoquée à un « atelier : faire le point sur vos recherches de travail« . J’avoue avoir bien rigolé en voyant ce message. Je voulais me fendre d’un petit mail à ma conseillère mais j’ai trouvé plus opportun d’aller à cette convocation afin qu’elle voit ma thrombine et surtout afin de lui remettre en mains propres mon CAPE.

Je suis donc allée la voir avant que le fameux atelier ne commence. Je lui ait exposé mon cas. Elle m’a regardé d’un air circonspect qui en disait long sur le fait que rien n’avait été mis à jour dans leur base me concernant (il m’est impossible de le notifier quelque part ou alors je n’ai jamais eu les yeux en face des trous pour le notifier sur mon profil).

Ma conseillère a fini par m’avouer que comme j’actualisais mon profil tous les mois afin de percevoir mes indémnisations, elle ne savait pas que j’étais en CAPE car ce n’est pas noté dans mon profil.

Je suis donc repartie sans même avoir assisté à l’atelier en question car j’étais excusée.

Pole Emploi et moi round #7

La blague du jour (enfin plutôt d’hier) est un mail reçu de la part de Pôle Emploi.

Depuis quelques mois maintenant (10 petits mois), je suis considérée comme chômeuse, bien qu’ayant créée une entreprise en coopérative d’activité. Jusque là rien de bien nouveau me direz vous, depuis le temps on le sait !

Il se trouve que, comme je le disais dans un des premiers articles de mes chroniques sur Pôle Emploi, j’avais demandé à dépendre de Pôle Emploi Cadre se trouvant à Villeurbanne et non du Pôle Emploi se trouvant à moins de 5 minutes de chez moi.

Il se trouve également que depuis le 12 avril et l’envoi de mon dossier d’accompagnement auprès de Pôle Emploi cadre, je n’avais pas eu de nouvelles c’est-à-dire ni convocation par mail ni envoi de demande de réponse à une candidature ni quoique se soit d’autre.

Or hier, quelle ne fût pas ma surprise en recevant un mail de la part de Pôle Emploi. Non pas de Pôle Emploi Cadre mais du Pôle Emploi à côté de chez moi.

Le mail est une ode à la rigolade du début à la fin. Je m’explique:

  • Déjà le fait de recevoir un mail d’un conseiller Pôle Emploi dont tu ne dépends pas ! Non mais allô quoi…
  • Le fait aussi de recevoir un mail pour des emplois qui ne sont pas fait pour moi ! Réveillez-vous et apprenez à cibler les demandeurs d’emploi à qui vous envoyez vos mails. Non pas que je ne veuille pas travailler mais là il ne faut pas abuser non plus !
  • « Proposer des opportunités d’emploi » : je veux bien mais j’aurais préféré autre chose comme opportunité d’emploi que « Chargée d’assistance / Télé-conseillère ». Je n’ai rien contre les personnes qui font ces métiers mais là cela ne va pas être possible. Bref revoyez vos ciblages profils.
  • J’avoue avoir bien rigolé en voyant le listing des compétences demandées. Surtout celle-ci : « Maîtrise du clavier, souris et environnement Windows ». Cela veut il dire que quand on maîtrise un clavier, une souris et un environnement Mac, on est d’office exclu(e) ?
  • Enfin conclure un mail en demandant de ne répondre que « si et seulement si » on est intéressé(e) et surtout pas le fait que si on ne répond pas on ne sera pas radié(e) des listes… Mais bien sûr !

Bref encore un mail qui m’a bien fait rire… J’aurais bien envie de leur écrire ma façon de penser mais je ne le ferais pas.

Voici mon questionnement personnel:

  • Comment une antenne Pôle Emploi peut-elle envoyer des mails à des demandeurs d’emploi ne dépendant pas d’elle?
  • Est-on assez stupide pour ne pas comprendre la tournure du mail et donc comprendre que nous ne sommes pas dans l’obligation de répondre?
  • A quoi servent les profils que les conseillers et conseillères Pôle Emploi nous font remplir à mainte reprise?

Sur ce je vous souhaite une bonne fin d’apres midi et de bonnes vacances pour celles et ceux qui pnt la chance d’être en vacances !