Il y a 3 ans et quelques mois, je passais sous les aiguilles d’un ami tatoueur après pas loin de 10 ans de réflexion. Oui je sais 10 ans c’est long mais quand on y pense j’ai envie de dire « pas tant que ça surtout pour un tatouage » (enfin ce n’est que mon opinion perso sur un « compagnon » indélébile).

A ce moment là, j’avais donc envie d’un tatouage depuis longtemps mais je n’étais pas encore arrêtée sur le motif que je souhaitais même si j’avais une petite idée de ce que je voulais.

Après avoir vu la photo du tatouage d’un ami musicien, je me suis qu’il fallait que je trouve un tatoueur en qui je pouvais avoir confiance et dont je savais qu’il accepterais de me tatouer mon idée. Et c’est là que cet ami m’a filé le contact de son tatoueur. Du coup on s’est envoyé genre 3 ou 4 mail avant que je ne m’arrête sur un motif. Et une fois le motif choisit, le rendez-vous était pris pour la semaine suivante.

Cerisier du Japon
Cerisier du Japon

Le tatouage que je porte a nécessité 5 h de travail (pauses comprises) donc autant vous dire que j’étais contente quand 5 h plus tard il a arrêté ses aiguilles pour me dire que c’était finit (j’ai surtout arrêté de m’enfoncer les ongles dans les paumes des mains).

Mon tatouage est certes important en taille surtout pour un premier tatouage mais qu’importe j’en avais envie. On me demande souvent pourquoi j’ai un cerisier du Japon tatoué sur le dos. Parfois je réponds à la question, parfois non. A côté de cela, j’ai souvent eu des compliments sur ce tatouage. Bien sûr, il y a toujours des personnes pour trouver que c’est moche, qui ne comprennent pas le geste, qui me posent souvent les même questions, me regardent étrangement, mais cela reste une minorité.

Je me souviens d’avoir entendu de la part d’un membre de ma famille « c’est ton corps et tu es grande, tu fais bien ce que tu veux ! ». Mais j’ai quand même sentie de l’incompréhension de la part de cette personne. La mère d’une amie pense que je suis une « pestiférée cancéreuse » d’avoir un tatouage (oui je sais c’est hallucinant mais vrai).

Ce tatouage a été fait un moment de ma vie où j’avais sûrement besoin de me dire que j’avais décidé quelque chose et que je m’y tiendrais. J’avais aussi envie d’avoir quelque chose qui n’appartienne qu’à moi (même si là où il est je le montre aux gens dès les beaux jours, et pourtant je fais attention que cela ne se soit pas intrusif pour les autres). Bref je ne rentrerai pas dans les détails des raisons, il y en a tellement !

Merci à Maikl d’avoir pris le temps de me faire cette oeuvre.